Via Appia : comment écrire sur la musique aujourd’hui

Par Clément Taillia | lun 20 Mai 2019 | Imprimer

Comment écrire sur la musique aujourd’hui ? Les compositeurs inspirent les biographes depuis longtemps et, pour les plus illustres, dans des proportions gigantesques. Les célèbres interprètes les rejoignent bientôt, via des livres d’entretiens et des autobiographies. Et il y a des sommes encyclopédiques, précieuses et érudites, pour détailler l’Histoire d’un mouvement musical ou d’une école, pour fouiller les caractéristiques d’une forme.

Plus rares sont les livres qui, sans sacrifier l’exigence historique et la rigueur de la méthode, portent sur la musique un éclairage résolument personnel, un regard particulier qui diffuse au lecteur, bien sûr le savoir de l’auteur, mais aussi ses emballements, ses préférences parfois arbitraires, ses colères, pour tout dire sa passion. Transmettre la passion de la musique, en revendiquer la dimension subjective et parfois polémique, c’est tout le sens des activités de Forum Opéra depuis maintenant 20 ans. Et c’est ce qui conduit nos deux directeurs de la publication, Sylvain Fort et Camille De Rijck, à créer aujourd’hui une nouvelle collection littéraire : Via Appia. Editée par Papiers Musique (maison du Groupe Humensis), Via Appia est destinée à publier des essais libres sur la musique et les musiciens. Alors que la place accordée à la musique par le monde de l’édition rétrécit et que les collections cohérentes se font rares, Via Appia met au programme une approche vivante et singulière, parfois décalée, que traduisent les trois premières publications, attendues pour le 22 mai :

Les cent maux de l’Opéra, sous la plume de notre directeur de la rédaction, Christophe Rizoud, ouvre les hostilités en abordant de front tout ce qu’il peut y avoir de passionnel, d’exaltant, d’irritant ou de querelleur dans ce monde lyrique que nous aimons aussi pour ses paradoxes et ses excès.

 In Memoriam reprend les hommages rédigés sur notre site par Sylvain Fort lorsque la disparition d’un artiste venait endeuiller le monde de l’Opéra, et rappelle au passage la place ineffaçable occupée par tous ces grands noms dans les mémoires.

Mozart, le visiteur évoque, sous la forme de chapitres brefs et incisifs, l’émerveillement inentamé et sans cesse renouvelé qui s’empare du mélomane remettant sans cesse sur le métier et dans ses écouteurs la musique de Mozart. Pour célébrer ce visiteur miraculeux, un conteur exceptionnel : André Tubeuf.

La passion intacte, la transmission nécessaire, le plaisir assumé de la polémique : Via Appia continuera sur cette lancée avec ses prochaines publications, qui seront l’occasion d’inviter des plumes illustres ou de donner la parole aux rédacteurs de Forum Opéra. Et comme la via Appia n’est pas le seul chemin qui mène à Rome, deux autres collections sont en chemin : l’une proposera des monographies nouvelles, écrites pour certaines par de grands interprètes, l’autre se penchera sur les lieux de la musique. La route est belle, et elle commence dès le 20 mai à l'Eléphant Paname, lors du lancement de la collection en prélude à l'Instant Lyrique de Joyce El-Khoury !

 

VOUS AIMEZ NOUS LIRE…

… vous pouvez nous épauler. Depuis sa création en 1999, forumopera.com est un magazine en ligne gratuit et tient à le rester. L’information que nous délivrons quotidiennement a pour objectif premier de promouvoir l’opéra auprès du plus grand nombre. La rendre payante en limiterait l'accès, a contrario de cet objectif. Nous nous y refusons. Aujourd’hui, nous tenons à réserver nos rares espaces publicitaires à des opérateurs culturels qualitatifs. Notre taux d’audience, lui, est en hausse régulière avoisinant les 160.000 lecteurs par mois. Pour nous permettre de nouveaux développements, de nouvelles audaces – bref, un site encore plus axé vers les désirs de ses lecteurs – votre soutien est nécessaire. Si vous aimez Forumopera.com, n’hésitez pas à faire un don, même modeste.

Partager