40e Festival de La Vézère, ancrage et exigence

Par La Rédaction | mer 09 Juin 2021 | Imprimer

Comme à chaque fois, l'art lyrique est au rendez-vous du 40e Festival de La Vézère, du 6 juillet au 14 août avec Don Giovanni et Carmen, représentés lors du désormais habituel  « Week-end Opéra » (les 7 et 8 août). A noter aussi un récital de la mezzo-soprano Virgine Verrez le 29 juillet. Plus d'informations via le communiqué ci-dessous ou en ligne sur festival-vezere.com.


Depuis quatre décennies le Festival de la Vézère offre l’exemple d’une manifestation profondément ancrée dans son territoire, attachée à conjuguer exigence musicale et mise en valeur d’un riche patrimoine (où figurent les vitraux imaginés par Chagall pour la Chapelle du Saillant). 

Douze lieux seront cet été visités au fil de 19 concerts.

Orchestre de Chambre Nouvelle-Aquitaine, avec Jean-François Heisser au piano et à la direction ; Orchestre National d’Auvergne, sous la baguette de Chloé van Soeterstède, avec Edgar Moreau en soliste : les rendez-vous symphoniques du festival soulignent un ancrage régional que la Compagnie La Tempête illustre quant à elle dans le domaine choral. En résidence à Brive-la-Gaillarde, l’ensemble fondé et dirigé par Simon-Pierre Bestion signe l’un des temps forts de l’édition 2021 avec «Hypnos», parcours sensoriel, spirituel et émotionnel qui prendra toute son ampleur dans le cadre de l’abbatiale d’Aubazine.

La cathédrale de Tulle accueillera pour sa part l’Ensemble Marani et le Chœur d’Hommes de Sartène pour un intense dialogue entre polyphonies géorgiennes et corses.

Dialogue, tel est bien l’un des maîtres mots d’une programmation qui, ouverte par Sayaka Shoji et François Dumont, accueille par la suite, la mezzo Virginie Verrez, accompagnée par Giuseppe Mentuccia ou le Quatuor Arod.

La fidélité est une autre vertu cardinale de La Vézère : on aura ainsi le bonheur d’y retrouver l’immense Arcadi Volodos. Habituée de La Vézère depuis 1998, la compagnie Diva Opera sera elle au rendez-vous avec Don Giovanni et Carmen lors du rituel « Week-end Opéra ». On n’oubliera pas non plus, entre musique et théâtre, Eric-Emmanuel Schmitt et Nicolas Stavy pour leur déjà très applaudi « Madame Pylinska et le secret de Chopin », le jazzman Paul Lay revisitant des thèmes fameux de Beethoven, la solaire réunion de la clarinette de Florent Héau et de l’accordéon de Théo Ould.

Quant au concert de clôture, il reviendra à l’Ensemble Sirba pour un programme tzigane et yiddish, domaine où sa réputation n’est plus à faire

 

VOUS AIMEZ NOUS LIRE…

… vous pouvez nous épauler. Depuis sa création en 1999, forumopera.com est un magazine en ligne gratuit et tient à le rester. L’information que nous délivrons quotidiennement a pour objectif premier de promouvoir l’opéra auprès du plus grand nombre. La rendre payante en limiterait l'accès, a contrario de cet objectif. Nous nous y refusons. Aujourd’hui, nous tenons à réserver nos rares espaces publicitaires à des opérateurs culturels qualitatifs. Notre taux d’audience, lui, est en hausse régulière avoisinant les 160.000 lecteurs par mois. Pour nous permettre de nouveaux développements, de nouvelles audaces – bref, un site encore plus axé vers les désirs de ses lecteurs – votre soutien est nécessaire. Si vous aimez Forumopera.com, n’hésitez pas à faire un don, même modeste.

Partager