A l'Athénée, Marianne Pousseur est Ismène

Par Alexandre Jamar | jeu 04 Mai 2017 | Imprimer

Un jeune officier rend visite à Ismène, la sœur d’Antigone, afin de lui apporter quelques cadeaux de la part de son père, un fermier que l’on devine au service des Labdacides. Lorsqu’elle le reçoit, Ismène se remémore brusquement toute son enfance, de ses jeux avec Antigone jusqu’à l’enterrement de celle-ci, intercalant ses souvenirs de réflexions sur le pouvoir, la gloire, le temps et la mort. Le texte intensément poétique de Yannis Ritsos (1909-1990) s’intéresse donc à la personnalité que nous pensions la plus insignifiante de la tragédie d’Antigone, à celle qui a grandi dans l’ombre de la célébrité de sa sœur tout en souhaitant ne jamais être célèbre. Avec des interventions chantées rappelant à la fois le traitement vocal de ses Récitations comme les chants populaires grecs, la musique de Georges Aperghis contribue à la dimension intemporelle du récit. Le spectacle conçu par Marianne Pousseur, active ce soir aussi bien en tant que metteur en scène, chanteuse et comédienne frappe par sa puissance et son unité. A un dispositif scénique poignant et efficace s’ajoute une interprétation investie et brûlante, où la récitation et le chant se mêlent tant et si bien qu’il devient difficile de dissocier l’un de l’autre. Ismène est à retrouver jusqu’au samedi 6 mai à l’Athénée Théâtre Louis-Jouvet. Il s'agit du premier volet de La Trilogie des Éléments, trois spectacles sur des textes de Yannis Ritsos, conçus et interprétés par Marianne Pousseur : Ismène (l'eau) ;  Phèdre (le feu) ; Ajax (l'air). Plus d'informations sur athenee-theatre.com.

 

VOUS AIMEZ NOUS LIRE…

… vous pouvez nous épauler. Depuis sa création en 1999, forumopera.com est un magazine en ligne gratuit et tient à le rester. L’information que nous délivrons quotidiennement a pour objectif premier de promouvoir l’opéra auprès du plus grand nombre. La rendre payante en limiterait l'accès, a contrario de cet objectif. Nous nous y refusons. Aujourd’hui, nous tenons à réserver nos rares espaces publicitaires à des opérateurs culturels qualitatifs. Notre taux d’audience, lui, est en hausse régulière avoisinant les 160.000 lecteurs par mois. Pour nous permettre de nouveaux développements, de nouvelles audaces – bref, un site encore plus axé vers les désirs de ses lecteurs – votre soutien est nécessaire. Si vous aimez Forumopera.com, n’hésitez pas à faire un don, même modeste.

Partager