Au Met, Pretty Yende fait entendre une autre musique

Par Yannick Boussaert | lun 25 Février 2019 | Imprimer

Actuellement sur scène du Metropolitan Opera, la soprano sud-africaine Pretty Yende profite d’un court monologue parlé de La Fille du régiment pour faire entendre quelques mots de sa langue natale, le zulu, et son « click » lingual si caractéristique. Une signature qui lui est venue lors de répétitions à Séville et qu’elle a gardé depuis, explique-t-elle dans une interview au New York Times. « C’est fantastique parce que je n’avais jamais pensé qu’un jour j’aurais la possibilité de mettre littéralement un bout de moi-même sur scène. On incarne ces personnages, on suit leur parcours émotionnel. Et on est en quelque sorte limité par leurs répliques, par la musique bien sûr et parfois par la production elle-même. Mais dans cette production, j’ai eu cet insigne privilège de pouvoir aussi exprimer cette partie de moi dans la musique ». A découvrir le samedi 2 mars au cinéma.

 

VOUS AIMEZ NOUS LIRE…

… vous pouvez nous épauler. Depuis sa création en 1999, forumopera.com est un magazine en ligne gratuit et tient à le rester. L’information que nous délivrons quotidiennement a pour objectif premier de promouvoir l’opéra auprès du plus grand nombre. La rendre payante en limiterait l'accès, a contrario de cet objectif. Nous nous y refusons. Aujourd’hui, nous tenons à réserver nos rares espaces publicitaires à des opérateurs culturels qualitatifs. Notre taux d’audience, lui, est en hausse régulière avoisinant les 160.000 lecteurs par mois. Pour nous permettre de nouveaux développements, de nouvelles audaces – bref, un site encore plus axé vers les désirs de ses lecteurs – votre soutien est nécessaire. Si vous aimez Forumopera.com, n’hésitez pas à faire un don, même modeste.