Avant Paris et Aix, Cavalli à Marseille

Par Laurent Bury | mar 23 Février 2016 | Imprimer

Plusieurs signes l’avaient laissé pressentir, mais cette fois, la chose se confirme incontestablement : Cavalli tient le bon bout et devient un compositeur mainstream. C’est officiel depuis le 10 février, Eliogabalo sera donné en ouverture de saison à l’OnP, avec Franco Fagioli. Dans un avenir plus lointain, on croit déjà savoir qu’Erismena sera monté à Aix-en-Provence avec l’excellente Francesca Aspromonte. Et beaucoup plus près de nous dans le temps, le festival Mars en Baroque, organisé à Marseille du 3 au 27 mars, permettra d’entendre L’Oristeo, écrit par Cavalli sur un livret de Giovanni Faustini. Mis en scène par Olivier Lexa au Théâtre de la Criée, et dirigé par Jean-Marc Aymes à la tête de l’ensemble Concerto Soave, cet opéra créé en 1651 au teatro Sant’ Aponal de Venise n’a plus été joué depuis le XVIIe siècle. Les 11 et 13 mars, il revivra, notamment grâce aux talents de quelques chanteurs applaudis ici et là, comme le ténor Zachary Wilder et la soprano Maïlys de Villoutreys. Outre cette recréation mondiale, Mars en Baroque, c'est aussi toute une série de concerts et d'événements, que nous vous laissons le soin de découvrir sur le site du festival.

 

 

VOUS AIMEZ NOUS LIRE…

… vous pouvez nous épauler. Depuis sa création en 1999, forumopera.com est un magazine en ligne gratuit et tient à le rester. L’information que nous délivrons quotidiennement a pour objectif premier de promouvoir l’opéra auprès du plus grand nombre. La rendre payante en limiterait l'accès, a contrario de cet objectif. Nous nous y refusons. Aujourd’hui, nous tenons à réserver nos rares espaces publicitaires à des opérateurs culturels qualitatifs. Notre taux d’audience, lui, est en hausse régulière avoisinant les 160.000 lecteurs par mois. Pour nous permettre de nouveaux développements, de nouvelles audaces – bref, un site encore plus axé vers les désirs de ses lecteurs – votre soutien est nécessaire. Si vous aimez Forumopera.com, n’hésitez pas à faire un don, même modeste.