Barrie Kosky, nouveau trublion de l'art lyrique ?

Par Laurent Bury | mer 15 Juillet 2015 | Imprimer

« Laisse-toi pousser la barbe et prépare-toi à embrasser avec la langue » : tel est le conseil que le metteur en scène Barrie Kosky vient de donner au contre-ténor Iestyn Davies, pour interpréter le personnage de David dans la nouvelle production de Saul de Haendel, que le festival de Glyndebourne présentera du 23 juillet au 29 août. Qu’on se rassure cependant, l’iconoclaste Australien annonce son refus des poncifs actuels de la mise en scène d’opéra : « Les oratorios bibliques de Haendel n’ont absolument rien à voir avec les Juifs ou la culture juive. Donc les châles de prière, les valises, les références à l’Holocauste ou les images du ghetto, tout ça n’a rien à faire ici ». Ce n’est pas le seul écueil qu’il entend éviter : « Les téléphones portables et les conférences de presse sont un autre problème dans les productions haendéliennes aujourd’hui. Peter Sellars a fait ça génialement il y a trente ans, mais depuis ça a été vu et revu. Mon spectacle aura quelque chose d’archaïque, d’épique, de poétique. Et il reposera avant tout sur l’émotion et le physique ». Le directeur du Komische Oper de Berlin n'a pas pour habitude de mâcher ses mots : « Les cinémas et le live streaming ne sont pas l’avenir de l’opéra. Ce ne sont que des instruments de marketing. L’avenir de l’opéra ne consiste pas à faire voir Anna Netrebko à des gens qui habitent à 20 000 km de distance. Ça, c’est la mort de l’opéra ».

 

VOUS AIMEZ NOUS LIRE…

… vous pouvez nous épauler. Depuis sa création en 1999, forumopera.com est un magazine en ligne gratuit et tient à le rester. L’information que nous délivrons quotidiennement a pour objectif premier de promouvoir l’opéra auprès du plus grand nombre. La rendre payante en limiterait l'accès, a contrario de cet objectif. Nous nous y refusons. Aujourd’hui, nous tenons à réserver nos rares espaces publicitaires à des opérateurs culturels qualitatifs. Notre taux d’audience, lui, est en hausse régulière avoisinant les 160.000 lecteurs par mois. Pour nous permettre de nouveaux développements, de nouvelles audaces – bref, un site encore plus axé vers les désirs de ses lecteurs – votre soutien est nécessaire. Si vous aimez Forumopera.com, n’hésitez pas à faire un don, même modeste.