Cecilia Bartoli, Cléopâtre privée de victoire

Par Christophe Rizoud | mer 10 Février 2010 | Imprimer

Hasard du calendrier : la première représentation du Giulio Cesare de Haendel en version de concert à Paris a eu lieu le lendemain de la soirée des Victoires de la Musique Classique. Le point commun entre ces deux événements ? Cecilia Bartoli et Philippe Jaroussky, Cleopatra et Sesto sur la scène de la Salle Pleyel, dont les enregistrements respectifs, « Sacrificium » et « La Dolce Fiamma », concouraient pour les Victoires dans la catégorie du meilleur enregistrement de l’année.  Résultat des courses : nos deux chanteurs, contre toute attente, se sont fait damer le pion par un pianiste, Cyril Huvé, dont l’interprétation d'œuvres de Mendelssohn chez Paraty a décroché la palme. Il est tout de même resté à Philippe Jaroussky le titre d’artiste lyrique 2009 ; c'est mieux qu'un lot de consolation. Quant à Cecila Bartoli, elle a pris sa revanche dès le lendemain, en interprétant une Cleopatra qui a mis le public parisien à genoux. A défaut de Victoire, un triomphe. Christophe Rizoud
 

 

VOUS AIMEZ NOUS LIRE…

… vous pouvez nous épauler. Depuis sa création en 1999, forumopera.com est un magazine en ligne gratuit et tient à le rester. L’information que nous délivrons quotidiennement a pour objectif premier de promouvoir l’opéra auprès du plus grand nombre. La rendre payante en limiterait l'accès, a contrario de cet objectif. Nous nous y refusons. Aujourd’hui, nous tenons à réserver nos rares espaces publicitaires à des opérateurs culturels qualitatifs. Notre taux d’audience, lui, est en hausse régulière avoisinant les 160.000 lecteurs par mois. Pour nous permettre de nouveaux développements, de nouvelles audaces – bref, un site encore plus axé vers les désirs de ses lecteurs – votre soutien est nécessaire. Si vous aimez Forumopera.com, n’hésitez pas à faire un don, même modeste.

Partager