Forum Opéra

Chorégies d’Orange 2024 : Une année de transition

Partager sur :
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp
Partager sur email
Partager sur print
Brève
30 mai 2024

Infos sur l’œuvre

Détails

Les difficultés qui frappent diverses institutions lyriques, en particulier les festivals de l’été prochain, n’ont pas épargné les Chorégies d’Orange. Comme l’a souligné Jean-Louis Grinda lors de la présentation de l’édition 2024, il s’agit principalement de problèmes liés à la gestion. Cela aura pour conséquence l’absence d’opéras mis en scène cette année, une première depuis la création du Festival sous sa forme actuelle en 1971, qui proposait chaque été deux productions lyriques et parfois trois les années fastes.

Cependant, que les habitués du lieu se rassurent, Jean-Louis Grinda s’est montré particulièrement optimiste en ce qui concerne l’avenir. Avec une gestion entièrement renouvelée et de nouveaux partenaires – Radio Classique notamment -, le Directeur du Festival promet dès 2025 un retour à une programmation normale, soit deux opéras par an, et annonce dans la foulée les titres qui seront à l’affiche au cours des prochaines éditions, sans toutefois indiquer de dates : La Damnation de Faust, Lucia di Lammermoor, Norma, Salomé, Nabucco. De plus, la création d’un partenariat avec le Festival d’Aix-en-Provence permettra de proposer le même opéra en version de concert au programme des deux institutions et ce dès 2025, avec un « grand Verdi ». En attendant , 2024 sera pour les Chorégies une année de transition.

Les amateurs de chant lyrique devront se contenter d’un seul opéra, nous l’avons dit, en version de concert. Pour célébrer le centenaire de la mort de Puccini le choix s’est porté sur Tosca, avec Aleksandra KurzakRoberto Alagna et Bryn Terfel sous la direction de Clelia Cafiero, le 21 juillet. La veille ils pourront applaudir au Palais des Princes, de jeunes solistes dans le cadre du cycle « scène émergente ».
En juin ce seront 1200 collégiens de la région qui interprèteront des chœurs d’opéras, des airs de musique pop et de musique de film au cours d’une soirée intitulée Pop the opera le 14, et le 19 une pluie de stars seront réunies pour le traditionnel concert Musique en fête retransmis par France Télévision.

D’autre part, Jean-Louis Grinda souhaite proposer dès cette année une programmation pluridisciplinaire ouverte à d’autres genres musicaux et d’autres arts comme la danse ou le cinéma : le 23 juin Mika se produira accompagné par l’Orchestre national Avignon-Provence, le 29, Khatia Buniatishvili interprètera Tchaïkovski accompagnée par Kiril Karabits à la tête de l’Orchestre philharmonique de Monte-Carlo, le 5 juillet c’est à nouveau l’Orchestre national Avignon-Provence qui accompagnera la projection de La Ruée vers l’or de Chaplin sous la direction de Débora Waldman. La soirée du 12 juillet sera consacrée à la danse avec Les Saisons un spectacle chorégraphique proposé par le Malandin Ballet Biarritz et celle du 13 au jazz avec Black Legends, un concert qui retracera un siècle de musique afro-américaine. Enfin le 18, Edgar Moreau jouera les six suites pour violoncelle de Bach.

Deux concerts seront filmés, en l’occurrence Mika et Katia Buniatishvili. Pas de captation de Tosca en revanche pour cause de J.0.

Le programme complet et détaillé est à rertrouver sur le site des Chorégies.

Commentaires

VOUS AIMEZ NOUS LIRE… SOUTENEZ-NOUS

Vous pouvez nous aider à garder un contenu de qualité et à nous développer. Partagez notre site et n’hésitez pas à faire un don.
Quel que soit le montant que vous donnez, nous vous remercions énormément et nous considérons cela comme un réel encouragement à poursuivre notre démarche.
>

Infos sur l’œuvre

Détails

>

Nos derniers podcasts

Nos derniers swags

Enfin de quoi se réjouir des JO !
CDSWAG

Les dernières interviews

Les derniers dossiers

Dossier

Zapping

Vous pourriez être intéressé par :

[themoneytizer id="121707-28"]