Décès de Karan Armstrong

Par Jean Michel Pennetier | jeu 30 Septembre 2021 | Imprimer

Le soprano américain, né en 1941, est décédé le 28 septembre dernier à Marbella. Lauréate des Metropolitan Opera National Council Auditions en 1966, elle débute immédiatement au Met dans des rôles secondaires (une servante dans Die Frau ohne Schatten en 1966) et y elle chante jusqu’en 1969 (une servante dans Die Frau ohne Schatten…).  Elle se voit proposer des rôles majeurs au New York City Opera voisin à partir de 1969 (Blonde dans Die Entführung aus dem Serail, La Traviata, La Belle Hélène ou La Fanciulla del West). Elle se lance alors dans une carrière européenne et créée une certaine sensation avec Salome à l’Opéra du Rhin (au nouveau Palais de Strasbourg, en 1975). Mariée au metteur en scène et directeur d’opéra Götz Friedrich, elle chante régulièrement au Deutsche Oper de Berlin (environ 400 représentations pour 24 rôles). Réputé pour ses talents dramatiques, le soprano était également curieux de nouvelles musiques, apparaissant par exemple dans les créations mondiales  d’Un re in ascolto de Luciano Berio ou de Der Meister und Margarita de York Höller. A Bayreuth, elle est Elsa dans une mise en scène de son futur époux, aux côtés du Lohengrin de Peter Hoffmann, une production qui sera filmée commercialement.

A l’Opéra de Paris, on aura pu l’entendre en Mélisande (1980), en Jordane (Montségur, 1987), Marguerite (Der Meister und Margarita, 1989), et surtout dans une impressionnante et bouleversante Jenufa (1988, 1990, 1991 et 1993 : ce qu’on appelle une programmation originale). Elle chante encore tardivement puisqu’on trouve trace d’une Geneviève de Pelléas et Mélisande en 2015 à Turin. Sa discographie comprend essentiellement des titres rares.

 

 

VOUS AIMEZ NOUS LIRE…

… vous pouvez nous épauler. Depuis sa création en 1999, forumopera.com est un magazine en ligne gratuit et tient à le rester. L’information que nous délivrons quotidiennement a pour objectif premier de promouvoir l’opéra auprès du plus grand nombre. La rendre payante en limiterait l'accès, a contrario de cet objectif. Nous nous y refusons. Aujourd’hui, nous tenons à réserver nos rares espaces publicitaires à des opérateurs culturels qualitatifs. Notre taux d’audience, lui, est en hausse régulière avoisinant les 160.000 lecteurs par mois. Pour nous permettre de nouveaux développements, de nouvelles audaces – bref, un site encore plus axé vers les désirs de ses lecteurs – votre soutien est nécessaire. Si vous aimez Forumopera.com, n’hésitez pas à faire un don, même modeste.