Décès de Michael Hampe

Par Jean Michel Pennetier | mar 22 Novembre 2022 | Imprimer

Né en 1935, le metteur en scène allemand Michael Hampe avait fait ses débuts au théâtre en tant qu'acteur et metteur en scène au début des années 60 en Allemagne et en Suisse (notamment au Théâtre de Berne entre 1963 et 1965). Doté d'une solide formation musicale (il avait pratiqué le violoncelle dans une formation de chambre lors de ses études à l'Université de Syracuse à New York), il se consacre progressivement à mise en scène d'opéra et à la direction d'institutions lyriques : Mannheim (72-75) puis Cologne pendant 20 ans, et créée le Festival de Dresde après la réunification. Sa délicieuse production d'Il matrimonio segreto de Cimarosa, créée à Cologne en 1979, est donnée dans de nombreux théâtres de part le monde (notamment à Paris en 1984, à Favart, dans le cadre de la saison de l'Opéra de Paris). Il fut également membre du conseil d'administration du Festival de Salzbourg de 1983 à 1990 où il met en scène Così fan tutte (1982, Muti), Il ritorno d'Ulisse in patria dans l'adaptation de Hans Werner Henze (Tate, 1985), Don Giovanni (1987, von Karajan), La Cenerentola (1988, Chailly) et enfin Le Nozze di Figaro (1991, Haitink). A Paris, il a également donné un Tristan und Isolde (Garnier, 1985) surtout remarquable par sa distribution vocale, et un angoissant Turn of the screw (Favart, 1986). Sa production colognaise de La Gazza ladra a également été montée au Théâtre des Champs-Elysées en 1988, mais réglée par Florian Leibrecht. Ses productions étaient généralement d'un grand classicisme et très respectueuses des livrets.

 

VOUS AIMEZ NOUS LIRE…

… vous pouvez nous épauler. Depuis sa création en 1999, forumopera.com est un magazine en ligne gratuit et tient à le rester. L’information que nous délivrons quotidiennement a pour objectif premier de promouvoir l’opéra auprès du plus grand nombre. La rendre payante en limiterait l'accès, a contrario de cet objectif. Nous nous y refusons. Aujourd’hui, nous tenons à réserver nos rares espaces publicitaires à des opérateurs culturels qualitatifs. Notre taux d’audience, lui, est en hausse régulière avoisinant les 160.000 lecteurs par mois. Pour nous permettre de nouveaux développements, de nouvelles audaces – bref, un site encore plus axé vers les désirs de ses lecteurs – votre soutien est nécessaire. Si vous aimez Forumopera.com, n’hésitez pas à faire un don, même modeste.