Diego Torre, le ténor phénoménal

Par Christophe Rizoud | lun 06 Août 2018 | Imprimer

D’origine mexicaine mais aujourd’hui de nationalité australienne, Diego Torre est peu connu de ce côté de l’hémisphère bien qu’il ait déjà chanté dans bon nombre de théâtres européens et américains. De ses début sur notre continent dans La Muette de Portici en 2011, reste un enregistrement où déjà notre confrère Jean Michel Pennetier soulignait la vaillance, l’urgence et l’aplomb. Invité cette saison à Genève pour chanter Canio dans Pagliacci, le chanteur recevait de nouveau une brassée de louanges : « Diego Torre fait chavirer la salle. Voilà un Canio à l’aise en scène, au timbre gorgé de soleil, pas avare de nuances et prodigue en décibel quand il le faut ! Fort de toutes ces qualités, le ténor mexicain se consume dans le rôle, sans abuser d’accents véristes faciles mais bien au contraire en jouant sur tous les plans dramatiques ». De retour en Australie, Diego Torre poursuit infatigablement un parcours musclé. Sur Twitter, le mercredi 25 juillet, le directeur d’Opera Australia, Lyndon Terracini, s’étonnait admiratif : « Diego Torre est vraiment un ténor fabuleux. La nuit dernière, il chantait Radames, il a répété Lucia di Lammermoor toute la journée et chante Edgardo vendredi [ndlr : le 27 juillet] aussi bien que Radames samedi [ndlr : 28 juillet] et ce soir il remplace Gianluca Terranova, souffrant, en Duc de Mantoue dans Rigoletto ! Phénoménal ! ». Pour applaudir ce phénomène la saison prochaine, il faudra traverser les Alpes. Diego Torre est annoncé dans Il trovatore à Turin en octobre puis dans Tosca, Cavalleria rusticana et Pagliacci à Gênes en mai 2019.

 

VOUS AIMEZ NOUS LIRE…

… vous pouvez nous épauler. Depuis sa création en 1999, forumopera.com est un magazine en ligne gratuit et tient à le rester. L’information que nous délivrons quotidiennement a pour objectif premier de promouvoir l’opéra auprès du plus grand nombre. La rendre payante en limiterait l'accès, a contrario de cet objectif. Nous nous y refusons. Aujourd’hui, nous tenons à réserver nos rares espaces publicitaires à des opérateurs culturels qualitatifs. Notre taux d’audience, lui, est en hausse régulière avoisinant les 160.000 lecteurs par mois. Pour nous permettre de nouveaux développements, de nouvelles audaces – bref, un site encore plus axé vers les désirs de ses lecteurs – votre soutien est nécessaire. Si vous aimez Forumopera.com, n’hésitez pas à faire un don, même modeste.