Don Carlos à l'Opéra de Paris, premières révélations

Par Christophe Rizoud | lun 03 Juillet 2017 | Imprimer

La saison lyrique s’achève à peine que déjà se profilent les rendez-vous de la rentrée avec, en tête, Don Carlos de Verdi à l’Opéra Bastille. Paris n’avait pas applaudi la version originale française en cinq actes de l’ouvrage depuis mars 1996. Une distribution prestigieuse – Kaufmann, Yoncheva, Abdrazakov, Tézier… – hisse cette nouvelle production parisienne à la hauteur d’événement. Quelques premiers éléments commencent d’être communiqués. La représentation durera près de cinq heures, deux entractes compris, d’où un lever de rideau prévu en soirée à 18h. La plus grande inconnue demeure la manière dont Krzysztof Warlikowski, réputé pour ses partis pris subversifs, traitera le drame. Dans un entretien avec Simon Hatab, cité dans le dossier de presse, le metteur en scène livre les clés de son approche : « Il n’existe pas un fil qui permettrait de traverser l’œuvre : chaque scène est centrée autour d’un personnage différent. Carlos, puis Posa, puis la Reine apparaissent tour à tour en portant avec eux tout un univers. […] Cherchant une possibilité de raconter cet ouvrage qui fait cohabiter des scènes intimes et gigantesques (l’autodafé), nous avons entrepris de le dépouiller pour mettre à nu le drame familial en le racontant à travers le regard subjectif de Carlos, dont la présence suture les scènes. […] Le premier acte – acte de Fontainebleau – qui fonde la distinction entre la version française (en cinq actes) et la version italienne (en quatre actes) est en quelque sorte un acte fantôme. Cette première rencontre entre Carlos et Elisabeth est ici conçue comme un flashback, un souvenir traumatisant, un passé qui ne passe pas et qui revient hanter le drame. ». Autre information utile : le spectacle sera retransmis le 19 octobre, en direct dans les cinémas et sur Arte Concert, ainsi qu’en léger différé sur Arte.

 

VOUS AIMEZ NOUS LIRE…

… vous pouvez nous épauler. Depuis sa création en 1999, forumopera.com est un magazine en ligne gratuit et tient à le rester. L’information que nous délivrons quotidiennement a pour objectif premier de promouvoir l’opéra auprès du plus grand nombre. La rendre payante en limiterait l'accès, a contrario de cet objectif. Nous nous y refusons. Aujourd’hui, nous tenons à réserver nos rares espaces publicitaires à des opérateurs culturels qualitatifs. Notre taux d’audience, lui, est en hausse régulière avoisinant les 160.000 lecteurs par mois. Pour nous permettre de nouveaux développements, de nouvelles audaces – bref, un site encore plus axé vers les désirs de ses lecteurs – votre soutien est nécessaire. Si vous aimez Forumopera.com, n’hésitez pas à faire un don, même modeste.