Dreyfus à Nice, mais que fait Natalie Dessay ?

Par Laurent Bury | mer 23 Avril 2014 | Imprimer
 
 
Après leur grande tournée de concerts en duos, on les croyait désormais inséparables, mais voilà que Michel Legrand va faire une infidélité à Natalie Dessay. En mai, l’opéra de Nice accueillera en création mondiale Dreyfus, opéra de Michel Legrand. Enfin, il s’agira apparemment d’une forme hybride mêlant chant et musique, puisque l’œuvre en question, conçue sur un livret de Didier van Cauwelaert, à partir d’une idée de Jean-Louis Grinda, semble difficile à définir. Michel Legrand, lui, a trouvé un mot pour ça : « J'attends beaucoup de cette œuvre, cet opéra populaire, composé dans un enthousiasme total, dans une joie que je crois communicative. Merci à la Ville de Nice, à Daniel Benoin et à très bientôt, chers amis ». Daniel Benoin assure la mise en scène de cette œuvre « centrée sur le voyou Esterhazy ». Dans le rôle du capitaine Dreyfus, on entendra Vincent Heden, jusqu’ici connu comme chanteur de comédie musicale (Disco, notamment), et dans celui d’Esterhazy, l’acteur Pierre Cassignard, qu’on pouvait encore voir en il y a peu à Paris dans la comédie à succès Hollywood. Natalie Dessay, qui ne veut plus chanter d’opéra, aurait donc été parfaitement à sa place parmi eux...

Dreyfus, « opéra populaire » de Michel Legrand, 14 représentations du 16 mai au 6 juin, renseignements sur le site de l'Opéra de Nice
 

 

VOUS AIMEZ NOUS LIRE…

… vous pouvez nous épauler. Depuis sa création en 1999, forumopera.com est un magazine en ligne gratuit et tient à le rester. L’information que nous délivrons quotidiennement a pour objectif premier de promouvoir l’opéra auprès du plus grand nombre. La rendre payante en limiterait l'accès, a contrario de cet objectif. Nous nous y refusons. Aujourd’hui, nous tenons à réserver nos rares espaces publicitaires à des opérateurs culturels qualitatifs. Notre taux d’audience, lui, est en hausse régulière avoisinant les 160.000 lecteurs par mois. Pour nous permettre de nouveaux développements, de nouvelles audaces – bref, un site encore plus axé vers les désirs de ses lecteurs – votre soutien est nécessaire. Si vous aimez Forumopera.com, n’hésitez pas à faire un don, même modeste.