En 2013, Mireille Delunsch relève tous les défis

Par Laure Bertoli | lun 13 Août 2012 | Imprimer
Dans quelques mois, celle qui fut une très imprévisible Valentine des Huguenots à Bruxelles et à Strasbourg se lancera dans une série d’entreprises plus ou moins périlleuses, ou du moins nouvelles pour elle : en février, au Grand-Théâtre de Bordeaux, la soprano française signera la mise en scène des Dialogues des Carmélites, avec Sophie Marin-Degor et Sylvie Brunet (ses premiers pas dans ce domaine s’étaient faits en janvier 2007 avec le diptyque La Mort de Cléopâtre/La Voix humaine) ; en mars, dans la même ville, mais à l’auditorium, elle incarnera pour la première fois le rôle-titre dans la Salomé de Richard Strauss, sous la baguette de Kwamé Ryan. Enfin, en avril, elle assurera la direction musicale de Cendrillon de Pauline Viardot, spectacle interprété par les élèves de l’Académie de l’Opéra-Comique, en prologue duquel elle chantera quelques mélodies de Viardot et de ses contemporains. Elle donnera aussi des master-classes dans le cadre de cette même Académie. Une chose est sûre : Mireille Delunsch a du pain sur la planche. [LB]

 

VOUS AIMEZ NOUS LIRE…

… vous pouvez nous épauler. Depuis sa création en 1999, forumopera.com est un magazine en ligne gratuit et tient à le rester. L’information que nous délivrons quotidiennement a pour objectif premier de promouvoir l’opéra auprès du plus grand nombre. La rendre payante en limiterait l'accès, a contrario de cet objectif. Nous nous y refusons. Aujourd’hui, nous tenons à réserver nos rares espaces publicitaires à des opérateurs culturels qualitatifs. Notre taux d’audience, lui, est en hausse régulière avoisinant les 160.000 lecteurs par mois. Pour nous permettre de nouveaux développements, de nouvelles audaces – bref, un site encore plus axé vers les désirs de ses lecteurs – votre soutien est nécessaire. Si vous aimez Forumopera.com, n’hésitez pas à faire un don, même modeste.

Partager