Et maintenant, Peter Sellars ritualise le Grand Macabre

Par Laurent Bury | jeu 22 Décembre 2016 | Imprimer

On le sait, depuis quelques années, Peter Sellars semble avoir délaissé la mise en scène d’opéra dans sa forme traditionnelle au profit de « ritualisations », sortes de mises en espace pour lesquelles le chœur est habillé de vêtements d’aujourd’hui dans un camaïeu de bleu, tandis que les solistes se déplacent parmi les instrumentistes de l’orchestre ou sur quelques estrades disposées ici et là dans la salle de concert. D’ailleurs, même sa production d’Oedipus Rex à Aix-en-Provence cet été relevait plutôt de cette esthétique que d’un véritable spectacle scénique. Et peu à peu, Sellars revisite donc les opéras qui lui ont valu ses plus grands succès en les passant à la moulinette ritualisante. Pelléas et Mélisande, qu’il avait monté à Amsterdam en 1993 vient de connaître ce sort, et ce sera bientôt le tour du Grand Macabre, dont les impressionnants décors de George Tsypin n’avaient pas manqué d’impressionner les spectateurs lors des représentations donées à Salzbourg à l’été 1997, puis au Théâtre du Châtelet en février 1998. Vingt ans après, sans décors ni costumes, Le Grand Macabre sera mis en espace au Barbican Hall de Londres en janvier 2017, puis à la Philharmonie de Berlin en février. Sous la baguette de sir Simon Rattle, une distribution de choix réunira entre autres Anna Prohaska, Heidi Melton, Pavlo Hunka, Frode Olsen et Audrey Luna. Mais pas plus que Pelléas et Mélisande, ce spectacle-concert ne passera par Paris. Heureusement, il y a l’Eurostar…

 

VOUS AIMEZ NOUS LIRE…

… vous pouvez nous épauler. Depuis sa création en 1999, forumopera.com est un magazine en ligne gratuit et tient à le rester. L’information que nous délivrons quotidiennement a pour objectif premier de promouvoir l’opéra auprès du plus grand nombre. La rendre payante en limiterait l'accès, a contrario de cet objectif. Nous nous y refusons. Aujourd’hui, nous tenons à réserver nos rares espaces publicitaires à des opérateurs culturels qualitatifs. Notre taux d’audience, lui, est en hausse régulière avoisinant les 160.000 lecteurs par mois. Pour nous permettre de nouveaux développements, de nouvelles audaces – bref, un site encore plus axé vers les désirs de ses lecteurs – votre soutien est nécessaire. Si vous aimez Forumopera.com, n’hésitez pas à faire un don, même modeste.