Et une Cendrillon de plus, une !

Par Laurent Bury | jeu 06 Décembre 2018 | Imprimer

Tandis que la Cenerentola de Rossini, depuis peu bicentenaire poursuit tranquillement sa grande carrière, notamment à l'Opéra de Paris, la Cendrillon de Massenet est partout ces temps-ci, et l’on ne va certainement pas s’en plaindre. Après un parcours brillant qui l’a conduit de Berlin à New York, cet « opéra sans ténor » est en ce moment présenté par Angers Nantes Opéra, et il foulera pour la première fois cet été les planches du festival de Glyndebourne. D’aucuns ont jadis exhumé la Cendrillon de Pauline Viardot, ou celle de Frank Martin. Mais cette saison, c’est encore une autre version lyrique du conte de Perrault qui va faire florès : la Cendrillon du compositeur maltais Nicolas (ou Nicolò) Isouard, antérieure à celle de Rossini puisqu’elle fut créée à Paris en 1810. Le Palazzetto Bru Zane la proposera en mai 2019 à Saint-Etienne, et plus tard à Caen, avec tout le soin dont cette institution est coutumière. Mais avant d’en arriver là, et si vous avez manqué les représentations données en juin dernier à Malte, les mélomanes parisiens pourront découvrir cette partition grâce à la version de concert qu’en interprètera avant Noël la très méritante Compagnie de l’Oiseleur. Rendez-vous au Temple du Luxembourg à Paris, le mercredi 19 décembre à 20h.

 

VOUS AIMEZ NOUS LIRE…

… vous pouvez nous épauler. Depuis sa création en 1999, forumopera.com est un magazine en ligne gratuit et tient à le rester. L’information que nous délivrons quotidiennement a pour objectif premier de promouvoir l’opéra auprès du plus grand nombre. La rendre payante en limiterait l'accès, a contrario de cet objectif. Nous nous y refusons. Aujourd’hui, nous tenons à réserver nos rares espaces publicitaires à des opérateurs culturels qualitatifs. Notre taux d’audience, lui, est en hausse régulière avoisinant les 160.000 lecteurs par mois. Pour nous permettre de nouveaux développements, de nouvelles audaces – bref, un site encore plus axé vers les désirs de ses lecteurs – votre soutien est nécessaire. Si vous aimez Forumopera.com, n’hésitez pas à faire un don, même modeste.