Festivités Offenbach, bouquet final au Ranelagh

Par Christophe Rizoud | lun 14 Octobre 2019 | Imprimer

Ce n’est pas sans un serrement au cœur que l’on voit s’achever les célébrations organisées pour le bicentenaire de la naissance d’Offenbach. Si l’Opéra national de Paris, à rebours de sa mission patrimoniale, a honteusement ignoré le « Petit Mozart des Champs-Elysées », d’autres ont eu la bonne idée de prendre le relais, à terminer par le Théâtre du Ranelagh, dans le 16e arrondissement parisien. A partir du 10 novembre et jusqu’en janvier 2020, un festival organisé par la compagnie Opéra du Jour rend hommage au maître de l’opéra bouffe. Deux titres peu connus – Le voyage de MM. Dunanan père et fils, les dimanches 10 et 17 novembre par la Cie Fortunio, et Les Géorgiennes le dimanche 24 novembre – voisinent avec l’inoxydable Orphée aux Enfers, adapté à la scène du Ranelagh par Annie Paradis et Isabelle du Boucher, les dimanches 8, 15 décembre, 19 et 26 janvier. Il était une fois...Offenbach, un voyage musical à travers l'œuvre du compositeur, le dimanche 1er décembre, complète la programmation. Information qui a son importance et dont Offenbach aurait apprécié – c’est certain – le caractère incongru : toutes les représentations ont lieu le matin à 11 heures. Plus d’informations sur www.operadujour.com ou www.theatre-ranelagh.com.

 

VOUS AIMEZ NOUS LIRE…

… vous pouvez nous épauler. Depuis sa création en 1999, forumopera.com est un magazine en ligne gratuit et tient à le rester. L’information que nous délivrons quotidiennement a pour objectif premier de promouvoir l’opéra auprès du plus grand nombre. La rendre payante en limiterait l'accès, a contrario de cet objectif. Nous nous y refusons. Aujourd’hui, nous tenons à réserver nos rares espaces publicitaires à des opérateurs culturels qualitatifs. Notre taux d’audience, lui, est en hausse régulière avoisinant les 160.000 lecteurs par mois. Pour nous permettre de nouveaux développements, de nouvelles audaces – bref, un site encore plus axé vers les désirs de ses lecteurs – votre soutien est nécessaire. Si vous aimez Forumopera.com, n’hésitez pas à faire un don, même modeste.