Guillaume Tell à Londres, Placido Domingo s'insurge à son tour

Par Christophe Rizoud | mer 08 Juillet 2015 | Imprimer

La polémique enfle autour de Guillaume Tell, mis en scène par Damiano Michieletto à Londres (voir brève du 30 juin). C’est à présent Placido Domingo qui monte au créneau dans une interview accordée au Guardian. « Les metteurs en scène doivent respecter les idées originales du compositeur », affirme l’ex-ténor espagnol, « J’aime les productions traditionnelles. Vous n’avez pas besoin de tout montrer. Il faut laisser une part à l’imagination. Parfois, des metteurs en scène font cette erreur et vous vous retrouvez avec un public qui commence à huer. Je suis triste que les représentations de Guillaume Tell suscitent cette réaction, très triste parce que Damiano Michieletto est un grand metteur en scène. J’ai vu quelques-unes de ses production et les ai admirées ». De son coté, rappelle The Guardian, Michieletto avait défendu sa position en expliquant : « si vous ne sentez pas la brutalité, la souffrance à laquelle ce peuple a dû faire face, si vous voulez le cacher alors ça devient une pièce pour enfants ». Qui a tort, qui a raison ? Le débat reste entier avec partisans et détracteurs, aussi férocement campés sur leur position d’un côté que de l’autre. La bonne nouvelle dans l’histoire, c’est que, plus de quatre siècles après sa création, le genre opéra continue d’interroger (conférer l'approche encore plus radicale adoptée par Martin Kusej dans L'Enlèvement au sérail à Aix-en-Provence). Osera-t-on encore parler d’art défunt ou muséal ?

 

VOUS AIMEZ NOUS LIRE…

… vous pouvez nous épauler. Depuis sa création en 1999, forumopera.com est un magazine en ligne gratuit et tient à le rester. L’information que nous délivrons quotidiennement a pour objectif premier de promouvoir l’opéra auprès du plus grand nombre. La rendre payante en limiterait l'accès, a contrario de cet objectif. Nous nous y refusons. Aujourd’hui, nous tenons à réserver nos rares espaces publicitaires à des opérateurs culturels qualitatifs. Notre taux d’audience, lui, est en hausse régulière avoisinant les 160.000 lecteurs par mois. Pour nous permettre de nouveaux développements, de nouvelles audaces – bref, un site encore plus axé vers les désirs de ses lecteurs – votre soutien est nécessaire. Si vous aimez Forumopera.com, n’hésitez pas à faire un don, même modeste.