« Haut de gamme, populaire et patrimonial », le Festival de Paris ?

Par laurent bury | mer 29 Mars 2017 | Imprimer

Créé en 2015 sous le nom de Festival Paris Mezzo, le Festival de Paris a, selon sa fondatrice, Michèle Gleiser, la très louable intention de « rendre la musique classique accessible au plus grand nombre ». Mais ne risque-t-on pas de susciter une certaine déception chez ceux qui, attirés par un nom prestigieux, tomberont de haut lorsqu'ils découvriront que la programmation se borne en tout et pour tout à cinq concerts, dont le contenu ne brille pas par une originalité particulière ? Sur les cinq dates réparties entre le 9 et le 29 juin, quatre feront la part belle à la voix. En effet, en dehors du programme Chopin-Schumann-Brahms proposé par David Fray, on chantera dans les quatre autres. En chœur, comme avec Les Cris de Paris, pour un concert allant de Monteverdi à Caldara. En voix solo avec piano, comme Patricia Petibon dans des mélodies françaises, ou comme Regula Mülhemann associant mélodie et lied. Ou en formation soliste et orchestre, comme pour le concert de clôture, où l’ensemble Les Accents, dirigé par Thibault Noally interprètera des pièces sacrées de Vivaldi avec le contre-ténor Tim Mead. L’avenir dira à quel point ce festival sera populaire, mais le côté patrimonial est déjà garanti par les lieux où auront lieux les concerts : la Tour Eiffel, le Petit Palais, l’église Saint-Eustache, le Musée de la Vie Romantique ou la Mairie du IVe arrondissement. Quant au « haut de gamme » revendiqué, le fait d'avoir programmé deux sopranos et un contre-ténor garantit au moins que les notes chantées se situeront plutôt vers le haut de la gamme, en effet...

 

VOUS AIMEZ NOUS LIRE…

… vous pouvez nous épauler. Depuis sa création en 1999, forumopera.com est un magazine en ligne gratuit et tient à le rester. L’information que nous délivrons quotidiennement a pour objectif premier de promouvoir l’opéra auprès du plus grand nombre. La rendre payante en limiterait l'accès, a contrario de cet objectif. Nous nous y refusons. Aujourd’hui, nous tenons à réserver nos rares espaces publicitaires à des opérateurs culturels qualitatifs. Notre taux d’audience, lui, est en hausse régulière avoisinant les 160.000 lecteurs par mois. Pour nous permettre de nouveaux développements, de nouvelles audaces – bref, un site encore plus axé vers les désirs de ses lecteurs – votre soutien est nécessaire. Si vous aimez Forumopera.com, n’hésitez pas à faire un don, même modeste.

Partager

Auteur