Jennifer Larmore donnerait un bras pour chanter la Maréchale

Par Laurent Bury | mer 29 Avril 2015 | Imprimer

En attendant le jour où elle se prêtera à notre questionnaire de Proust, Jennifer Larmore vient de répondre à des questions assez similaires de la part du site gramilano.com. Au milieu des détails concernant ses goûts et sa vie privée, on y apprend qu’elle serait prête à tout pour chanter la Maréchale. Et même si elle avoue vivre tellement dans l’opéra qu’elle préférerait aller voir un concert de Led Zeppelin (« I am a rock and roll girl », déclare-t-elle), si elle devait quand même assister à un spectacle lyrique, ce serait Le Chevalier à la rose. Voilà un appel du pied on ne peut plus clair. Pour le moment, après avoir dû annuler sa Médée genevoise, Jennifer Larmore s’en tient aux personnages qui ont marqué sa carrière, depuis ses débuts (Ottavia du Couronnement de Poppée en octobre prochain à Vienne) ou rôdés depuis quelques années (la comtesse Geschwitz à Amsterdam en juin, Kostelnička à Tokyo en février 2016). Seule prise de rôle en vue : Mère Marie dans Dialogues des carmélites au festival de Caramoor en juillet, avec notamment Deborah Polaski en Première Prieure, mais cela ne la rapproche guère de Marie Therese von Werdenberg…

 

VOUS AIMEZ NOUS LIRE…

… vous pouvez nous épauler. Depuis sa création en 1999, forumopera.com est un magazine en ligne gratuit et tient à le rester. L’information que nous délivrons quotidiennement a pour objectif premier de promouvoir l’opéra auprès du plus grand nombre. La rendre payante en limiterait l'accès, a contrario de cet objectif. Nous nous y refusons. Aujourd’hui, nous tenons à réserver nos rares espaces publicitaires à des opérateurs culturels qualitatifs. Notre taux d’audience, lui, est en hausse régulière avoisinant les 160.000 lecteurs par mois. Pour nous permettre de nouveaux développements, de nouvelles audaces – bref, un site encore plus axé vers les désirs de ses lecteurs – votre soutien est nécessaire. Si vous aimez Forumopera.com, n’hésitez pas à faire un don, même modeste.