Jonas Kaufmann, entre singes et Met

Par Yannick Boussaert | mar 02 Octobre 2018 | Imprimer

« J'ai toujours pensé que les chanteurs d'opéra étaient quelque chose d'exotique, contre nature que seul l'homme pouvait inventer. Puis vous allez au zoo et vous découvrez que c'est aussi dans la nature. », s’émerveille Jonas Kaufmann dans une vidéo qui circule actuellement sur les réseaux sociaux. On y voit le ténor démontrer les similitudes entre la voix lyrique et le chant des gibbons à partir de quelques notes de Mahler. Parenthèse enjouée après une tournée triomphale de Bordeaux à Milan et avant la reprise des choses sérieuses. Depuis Werther en 2014, dernière de ses apparitions sur la scène du Lincoln Center, New York attendait le retour du ténor allemand. Les annulations successives de Tosca, de Manon Lescaut, de quelques Don José auparavant avaient encore avivé l’impatience. A quinze jours de son retour, l'excitation saisit Manhattan et le Metropolitan Opera se fend d'un communiqué où le nom de Jonas Kaufmann est mis avant ceux de ses partenaires (Eva-Maria Westbroek et Željko Lučić), avant même celui de l’œuvre interprétée : La Fanciulla del West, en direct dans les cinémas le 27 octobre.

 

VOUS AIMEZ NOUS LIRE…

… vous pouvez nous épauler. Depuis sa création en 1999, forumopera.com est un magazine en ligne gratuit et tient à le rester. L’information que nous délivrons quotidiennement a pour objectif premier de promouvoir l’opéra auprès du plus grand nombre. La rendre payante en limiterait l'accès, a contrario de cet objectif. Nous nous y refusons. Aujourd’hui, nous tenons à réserver nos rares espaces publicitaires à des opérateurs culturels qualitatifs. Notre taux d’audience, lui, est en hausse régulière avoisinant les 160.000 lecteurs par mois. Pour nous permettre de nouveaux développements, de nouvelles audaces – bref, un site encore plus axé vers les désirs de ses lecteurs – votre soutien est nécessaire. Si vous aimez Forumopera.com, n’hésitez pas à faire un don, même modeste.