Karine Deshayes, chambriste proustienne

Par Laurent Bury | mar 10 Octobre 2017 | Imprimer

Le label NoMadMusic ne fait décidément rien comme tout le monde. Après un disque Robert et Clara Schumann, où la voix d’Isabelle Druet était convoquée pour chanter un peu de Brahms, voici que paraît un nouveau récital de musique de chambre dont la pièce de résistance est le si beau Quatuor en ré majeur de César Franck, interprété par le très racé quatuor Zaïde. Et en complément de programme pour atteindre la cinquantaine de minutes, une œuvre à peine postérieure, la Chanson perpétuelle de Chausson, où c’est cette fois Karine Deshayes qui donne de la voix. Seul interprète de sexe masculin, le pianiste Jonas Vitaud intervient également dans cette ultime plage du disque. Avec son Quatuor aux allures de sonates de Vinteuil et ce poème de Charles Cros que Karine Deshayes distille avec une sensuelle distinction digne du salon de la duchesse de Guermantes, ce disque distille un charme proustien auquel on succombe volontiers.

 

Franck, Chausson, Quatuor en ré majeur FWW9, Chanson perpétuelle. Karine Deshayes, Jonas Vitaud, Quatuor Zaïde. Enregistré à l’Arsenal de Metz, en décembre 2016 et janvier 2017. 1 CD NoMadMusic NMM044 – 49’55