La mort de Fidel Castro oblige Placido Domingo à reporter ses débuts cubains

Par Christophe Rizoud | sam 26 Novembre 2016 | Imprimer

Ce soir, 26 novembre, Placido Domingo devait réaliser un de ses rêves : chanter au Gran Teatro de La Habana. Dans une conférence de presse peu de jours auparavant, l’ex-ténor disait son émotion de revenir sur une île où ses parents avaient chanté la zarzuela au milieu du siècle dernier, rappelant qu’il avait lui-même séjourné à Cuba quelques jours à l’âge de huit ans. Le concert auquel devait également participer la soprano Ana Maria Martinez et son fils Placido Domingo Jr, n'était accessible que sur invitation mais des écrans géants disposés à l’extérieur du bâtiment devaient permettre à plusieurs milliers de personnes d’y assister gratuitement. La mort de Fidel Castro en a décidé autrement. Les neuf jours de deuil décrété par le gouvernement cubain obligent à reporter l’événement. Certains y verront le dernier méfait, involontaire celui-là, d’un des derniers dictateurs communistes de la planète.

 

VOUS AIMEZ NOUS LIRE…

… vous pouvez nous épauler. Depuis sa création en 1999, forumopera.com est un magazine en ligne gratuit et tient à le rester. L’information que nous délivrons quotidiennement a pour objectif premier de promouvoir l’opéra auprès du plus grand nombre. La rendre payante en limiterait l'accès, a contrario de cet objectif. Nous nous y refusons. Aujourd’hui, nous tenons à réserver nos rares espaces publicitaires à des opérateurs culturels qualitatifs. Notre taux d’audience, lui, est en hausse régulière avoisinant les 160.000 lecteurs par mois. Pour nous permettre de nouveaux développements, de nouvelles audaces – bref, un site encore plus axé vers les désirs de ses lecteurs – votre soutien est nécessaire. Si vous aimez Forumopera.com, n’hésitez pas à faire un don, même modeste.