La petite renarde fait son cinéma à Massy

Par Jean-Marcel Humbert | sam 16 Avril 2016 | Imprimer

La production de l’Arcal  de La Petite Renarde rusée dont Laurent Bury avait rendu compte en janvier dernier continue sa tournée triomphale en passant par l’Opéra de Massy. Elle permet de constater que le spectacle, maintenant bien rodé, fait toujours mouche, notamment en ce qui concerne l’orchestre sous la direction précise et inspirée de Laurent Cuniot qui rend parfaitement justice, malgré la réduction, à la partition de Janáček. La distribution est inchangée, et les chanteurs sont eux aussi à leur meilleur niveau, pleinement investis dans leurs personnages et très à l’aise tant vocalement que scéniquement.

D’où vient alors que le spectacle n’est plus totalement convaincant ? Comme l’intitule le programme de Massy (« Opéra-film ») la vidéo occupe la place centrale, et Louise Moaty « propose de suivre cette fable à travers le tournage et montage en direct d'un film d'animation, mêlant chanteurs, vidéo, dessin et théâtre d'objets ». Mais là où Frank Castorf pour le Ring de Bayreuth ou La Dame aux Camélias suivait les acteurs pas à pas retransmis sur d’immenses écrans, ou encore Pierrick Sorrin dans La Belle Hélène offrait des images d’une qualité également inégalée, on a ici une utilisation beaucoup plus légère du principe : caméras statiques, noir pesant, fatras scénique qui mêle boîtes à lumière, projecteurs, marionnettes et acteurs. Surtout, des pertes de signal scalpent certains acteurs, vident les yeux d’autres, bref, on n’est pas au niveau technique qu’impose le procédé, et l’indéniable poésie du « beau livre d’images » projeté sur écran y perd beaucoup. On se prend alors à rêver d’une version qui, à l’instar des films de Karel Zeman, parviendrait à mettre en musique les délicieux dessins que Stanislav Lolek avait réalisés, à l’origine, pour la jolie histoire de Rudolf Těsnohlídek.

Prochaines représentations à Sablé-sur-Sarthe (23 avril) et au Mans (29 et 30 avril).

 

 

VOUS AIMEZ NOUS LIRE…

… vous pouvez nous épauler. Depuis sa création en 1999, forumopera.com est un magazine en ligne gratuit et tient à le rester. L’information que nous délivrons quotidiennement a pour objectif premier de promouvoir l’opéra auprès du plus grand nombre. La rendre payante en limiterait l'accès, a contrario de cet objectif. Nous nous y refusons. Aujourd’hui, nous tenons à réserver nos rares espaces publicitaires à des opérateurs culturels qualitatifs. Notre taux d’audience, lui, est en hausse régulière avoisinant les 160.000 lecteurs par mois. Pour nous permettre de nouveaux développements, de nouvelles audaces – bref, un site encore plus axé vers les désirs de ses lecteurs – votre soutien est nécessaire. Si vous aimez Forumopera.com, n’hésitez pas à faire un don, même modeste.