Le chant de l'amour triomphera-t-il en français ?

Par Laurent Bury | mer 23 Novembre 2016 | Imprimer

Ce n’est pas la première fois que nous déplorons le manque d’audace des éditeurs français lorsqu’il s’agit de faire traduire des romans où la musique et l’opéra jouent un rôle central. Cette fois, nous voudrions saluer – en déplorant qu’elles ne soient accessibles qu’aux anglophones – les publications de Jessica Duchen, qui tient par ailleurs le site JDCMB. Musicologue britannique, auteur de monographies sur Fauré et sur Korngold publiées chez Phaidon, Jessica Duchen a été sollicitée en 2004 par le violoniste français Philippe Graffin pour écrire le texte d’un concert avec récitant, autour de Pauline Viardot et d’Ivan Tourgueniev. A partir de ce travail historique, qui évoquait les liens entre le Poème de Chausson et la nouvelle de Tourgueniev Le Chant de l’amour triomphant, et en pensant aux éphémères fiançailles de Fauré avec Marianne, la fille de Viardot, elle a imaginé en 2009 un roman intitulé Songs of Triumphant Love dont l’héroïne est une cantatrice qui a perdu sa voix. Depuis, le succès a poussé Jessica Duchen à écrire d’autres romans musicaux, autour du piano, du violon, ou même du ballet, mais plus jamais de l’opéra. A quand une traduction ?

 

VOUS AIMEZ NOUS LIRE…

… vous pouvez nous épauler. Depuis sa création en 1999, forumopera.com est un magazine en ligne gratuit et tient à le rester. L’information que nous délivrons quotidiennement a pour objectif premier de promouvoir l’opéra auprès du plus grand nombre. La rendre payante en limiterait l'accès, a contrario de cet objectif. Nous nous y refusons. Aujourd’hui, nous tenons à réserver nos rares espaces publicitaires à des opérateurs culturels qualitatifs. Notre taux d’audience, lui, est en hausse régulière avoisinant les 160.000 lecteurs par mois. Pour nous permettre de nouveaux développements, de nouvelles audaces – bref, un site encore plus axé vers les désirs de ses lecteurs – votre soutien est nécessaire. Si vous aimez Forumopera.com, n’hésitez pas à faire un don, même modeste.

Partager