Les Chorégies d'Orange sous perfusion

Par Christophe Rizoud | jeu 03 Août 2017 | Imprimer

Suite au cri d'alarme lancé mardi 1er août et à la tenue d'un conseil d'administration hier, mercredi 2 août, l’Etat et la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur ont décidé́ de venir en aide aux Chorégies d'Orange. À court terme, des facilités bancaires aideront le Festival à faire face aux difficultés immédiates de trésorerie de manière à assurer la jonction entre les saisons 2017 et 2018. A moyen terme, un audit examinera en profondeur la situation financière et le modèle économique afin de définir les conditions indispensables à leur fonctionnement dans le futur. « C'est ce que nous réclamons depuis mon arrivée en mai 2016. » s'est félicité Jean-Louis Grinda. Voir ci-dessous le communiqué de presse.

Alertés par l’équipe dirigeante des Chorégies d’Orange sur la précarité de la situation financière de la structure à très court terme, l’Etat et la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur ont décidé de s’investir pleinement pour trouver des solutions pérennes à l’avenir du Festival.
Plusieurs actions sont mises en place concomitamment.
Dans un premier temps, l’Etat et la Région PACA ont permis aux Chorégies d’Orange d’avoir des facilités bancaires pour faire face aux difficultés immédiates de trésorerie, permettant ainsi d’assurer la jonction entre les saisons 2017 et 2018 du Festival.
Dans un second temps, un audit piloté par le Préfet de région sera chargé d’examiner en profondeur, et ce dès la rentrée, la situation financière et le modèle économique des Chorégies d’Orange pour définir les conditions indispensables à leur fonctionnement dans le futur, pour soutenir la nouvelle politique artistique mise en place dès 2018 par le nouveau directeur, Jean-Louis Grinda.
Pour rappel, les Chorégies d’Orange connaissent des difficultés financières depuis 2013 qui atteignent actuellement 1,5 million de déficit. Le Festival s’autofinance à plus de 80%, ce qui explique en grande partie la fragilité de ce dernier. Outre l’installation du surtitrage à son arrivée en 2016, une des premières mesures de Jean-Louis Grinda fut de baisser le prix des places de 20%, ce qui a eu pour conséquence immédiate une hausse de la fréquentation de près de 23% en 2017. 

 

 

VOUS AIMEZ NOUS LIRE…

… vous pouvez nous épauler. Depuis sa création en 1999, forumopera.com est un magazine en ligne gratuit et tient à le rester. L’information que nous délivrons quotidiennement a pour objectif premier de promouvoir l’opéra auprès du plus grand nombre. La rendre payante en limiterait l'accès, a contrario de cet objectif. Nous nous y refusons. Aujourd’hui, nous tenons à réserver nos rares espaces publicitaires à des opérateurs culturels qualitatifs. Notre taux d’audience, lui, est en hausse régulière avoisinant les 160.000 lecteurs par mois. Pour nous permettre de nouveaux développements, de nouvelles audaces – bref, un site encore plus axé vers les désirs de ses lecteurs – votre soutien est nécessaire. Si vous aimez Forumopera.com, n’hésitez pas à faire un don, même modeste.

Partager