Liceu 2017-18, une saison qui marque ?

Par Laurent Bury | ven 10 Mars 2017 | Imprimer

Aujourd'hui à 12h30, le Liceu de Barcelone a présenté sa saison 2017-2018 au cours d'une conférence de presse. « Une saison qui marque », nous promet un nouveau slogan, mais qui marquera peut-être plus les oreilles que les yeux. Sont mis en avant la présence de Jonas Kaufmann dans un André Chénier importé de Londres, avec Sondra Radvanosvsky et Carlos Alvarez, ou cette rareté qu'est Le Démon d'Anton Rubinstein, avec Dmitri Hvorostovky, coproduit par le Grand-Théâtre de Bordeaux, le théâtre Helicon de Moscou et l'Opéra de Nuremberg. William Christie fera ses débuts au Liceu avec un Ariodante en concert, la musique baroque étant également représentée par un Couronnement de Poppée, également en concert, mais dirigé par Jean-Christophe Spinosi. On entendra Gregory Kunde dans deux titres : Poliuto en concert et dans une Manon Lescaut importée de Naples, où il aura pour partenaire Ludmilla Monastyrska. Ildar Abdrazakov sera Attila face à l'Odabella d'Anna Pirozzi. Alors que l'Opéra de Lyon remonte cette saison le Tristan et Isolde jadis mis en scène à Bayreuth par Heiner Müller, Barcelone proposera le Tristan qu'Alex Ollé avait monté à Lyon, avec Irene Theorin et Stefan Vinke. De Santa Fe viendra un Roméo et Juliette transposé sous la guerre de Sécession, avec Saimir Pirgu et Aida Garifullina. Piotr Beczala sera le héros d'Un Ballo in maschera la production de Vincent Boussard, tandis qu'en ouverture de saison, Emilio Sagi mettra en scène Il viaggio a Reims. Quelques reprises de productions maisons, mais avec de belles distributions : Pavol Breslik et Jessica Pratt dans L'elisir d'amore, Clémentine Margaine et Michael Spyres dans La Favorite. Sans oublier divers récitals vocaux qui, à n'en point douter, marqueront eux aussi les oreilles...

 

VOUS AIMEZ NOUS LIRE…

… vous pouvez nous épauler. Depuis sa création en 1999, forumopera.com est un magazine en ligne gratuit et tient à le rester. L’information que nous délivrons quotidiennement a pour objectif premier de promouvoir l’opéra auprès du plus grand nombre. La rendre payante en limiterait l'accès, a contrario de cet objectif. Nous nous y refusons. Aujourd’hui, nous tenons à réserver nos rares espaces publicitaires à des opérateurs culturels qualitatifs. Notre taux d’audience, lui, est en hausse régulière avoisinant les 160.000 lecteurs par mois. Pour nous permettre de nouveaux développements, de nouvelles audaces – bref, un site encore plus axé vers les désirs de ses lecteurs – votre soutien est nécessaire. Si vous aimez Forumopera.com, n’hésitez pas à faire un don, même modeste.

Partager

Auteur