Melchior Franck, ou les Motets (quasiment) licencieux de la Guerre de 30 ans

Par Camille De Rijck | sam 16 Mai 2020 | Imprimer

Melchior Franck a évolué à la Cour de Saxe-Coburg un peu avant la Guerre de Trente ans, ce qui lui causa de considérables soucis comme à la majorité de ses concitoyens, minés par les conséquences économiques et sanitaires de la crise. (Toute correspondance avec des faits contemporains et néanmoins très réels serait évidemment fortuite). Franck fut l’un des compositeurs les plus prolifiques de son temps ; on lui doit un bon millier d’œuvres parmi lesquelles environ 600 motets d’inspiration liturgique en langue vernaculaire dont la construction polyphonique prioritisait la compréhensibilité du texte par les fidèles. Parmi ces motets, on retrouve un grand nombre d’œuvres inspirées des Odes de Salomon, exécutées dans le cadre de mariages nobles à l’attention de l’édification spirituelle et charnelle des époux. On retrouve en préambule de certains de ces motets, une sorte d’avertissement moral préalable concoctée par un théologien savant qui tenait à assurer le fidèle de l’innocuité morale des Odes, dont une lecture trop orientées pourrait prétendre qu’elles sont lestes, voire cochonnes. Il était néanmoins recommandé de n’en point expliquer le sens aux enfants, fussent-ils intégrés aux formations chorales qui en assuraient la création. L'ensemble Cantus Thuringia de Christoph Dittmar sort chez Deutsche Harmonia Mundi un volume de ces délicieux motets avec une science du dessin de la ligne parfaitement réjouissante.

 

VOUS AIMEZ NOUS LIRE…

… vous pouvez nous épauler. Depuis sa création en 1999, forumopera.com est un magazine en ligne gratuit et tient à le rester. L’information que nous délivrons quotidiennement a pour objectif premier de promouvoir l’opéra auprès du plus grand nombre. La rendre payante en limiterait l'accès, a contrario de cet objectif. Nous nous y refusons. Aujourd’hui, nous tenons à réserver nos rares espaces publicitaires à des opérateurs culturels qualitatifs. Notre taux d’audience, lui, est en hausse régulière avoisinant les 160.000 lecteurs par mois. Pour nous permettre de nouveaux développements, de nouvelles audaces – bref, un site encore plus axé vers les désirs de ses lecteurs – votre soutien est nécessaire. Si vous aimez Forumopera.com, n’hésitez pas à faire un don, même modeste.

Partager