Naissance du Centre de musique romantique français

Par Anonyme (non vérifié) | sam 10 Octobre 2009 | Imprimer
Venise est de plus en plus française. Après les fastes de l'art contemporain façon Francois Pinault, c'est au tour de Madame Bru, entrepreneur, medecin, philanthrope et mécène, de débarquer sur la lagune. Ayant acquis et redonné sa splendeur au Casino Zane, construit au 17e siècle, elle en a fait un centre de recherche et de diffusion de la musique romantique française Outre la recherche, confiée a un groupe de musicologues et chercheurs chevronnes, placée sous la responsabilité d' Olivier Lexa et des frères Dratwitcki, le centre propose une saison richissime avec des concerts de haute qualité en coproduction avec les plus importants théâtres d'Europe, des publications, la création d'une bibliothèque dédiée à ce répertoire, des enregistrements discographiques, etc. Après une ouverture triomphale par le Concerto Koln et Les Musiciens du Louvre, trois festivals vont rythmer cette première saison : Les Sources du romantisme Français (octobre- novembre 2009), Le salon romantique (février 2010) et le piano romantique (avril-mai 2010). Les habitants de Venise se réjouissent : ils vont pouvoir écouter autre chose que Les quatre saisons ! [GdA]

 

VOUS AIMEZ NOUS LIRE…

… vous pouvez nous épauler. Depuis sa création en 1999, forumopera.com est un magazine en ligne gratuit et tient à le rester. L’information que nous délivrons quotidiennement a pour objectif premier de promouvoir l’opéra auprès du plus grand nombre. La rendre payante en limiterait l'accès, a contrario de cet objectif. Nous nous y refusons. Aujourd’hui, nous tenons à réserver nos rares espaces publicitaires à des opérateurs culturels qualitatifs. Notre taux d’audience, lui, est en hausse régulière avoisinant les 160.000 lecteurs par mois. Pour nous permettre de nouveaux développements, de nouvelles audaces – bref, un site encore plus axé vers les désirs de ses lecteurs – votre soutien est nécessaire. Si vous aimez Forumopera.com, n’hésitez pas à faire un don, même modeste.

Partager