N'est-ce pas étrange, Isabel Bayrakdarian ?

Par Laurent Bury | mar 15 Décembre 2015 | Imprimer

Quinze ans après le premier prix qu’elle remporta au concours Operalia, où en est la carrière de la soprano canadienne d’origine libanaise Isabel Bayrakdarian ? Que devient celle qu’on put applaudir au Met dans de nombreux rôles durant la première décennie du siècle, et qui fut à l’Opéra de Paris Suzanne en 2002 et Ilia en 2010 ? Le site de la chanteuse n’est plus à jour depuis la saison 2013-14, et lorsqu’on cherche des informations récentes, tout juste apprend-on qu’elle a donné en octobre un concert de mélodies arméniennes à Los Angeles. Si Isabel Bayrakdarian semble désormais se consacrer à son enseignement à l’université de Santa Barbara, elle n’a pas déserté les studios d’enregistrement puisque le label Atma vient de publier un disque Respighi gravé par l’Orchestre symphonique de Laval (au Québec), sur lequel elle chante Il tramonto. Etrange choix, puisque ce monologue sur un poème de Shelley a été écrit pour une voix de mezzo, dont les couleurs chaudes sont sans doute plus à même d’en faire vibrer le message. A moins que ce ne soit l’apostrophe incluse dans le texte, « Is it not strange, Isabel ? » qui ait donné l’idée de confier cette partition à Isabel Bayrakdarian…

Ottorino Respighi, Gli uccelli / Il tramonto / Trittico botticelliano / Antiche arie e danze, suite n°1, ​Orchestre symphonique de Laval, direction musicale Alain Trudel, 1 CD Atma  ACD2 2732

 

VOUS AIMEZ NOUS LIRE…

… vous pouvez nous épauler. Depuis sa création en 1999, forumopera.com est un magazine en ligne gratuit et tient à le rester. L’information que nous délivrons quotidiennement a pour objectif premier de promouvoir l’opéra auprès du plus grand nombre. La rendre payante en limiterait l'accès, a contrario de cet objectif. Nous nous y refusons. Aujourd’hui, nous tenons à réserver nos rares espaces publicitaires à des opérateurs culturels qualitatifs. Notre taux d’audience, lui, est en hausse régulière avoisinant les 160.000 lecteurs par mois. Pour nous permettre de nouveaux développements, de nouvelles audaces – bref, un site encore plus axé vers les désirs de ses lecteurs – votre soutien est nécessaire. Si vous aimez Forumopera.com, n’hésitez pas à faire un don, même modeste.