Olga Peretyatko : Rossini encore et toujours

Par Christophe Rizoud | lun 08 Juin 2015 | Imprimer

Pour son 3e album sous le label Sony Classical, Olga Peretyatko revient à ses premiers amours : Rossini, qui lui valut de rencontrer Alberto Zedda à Pesaro en 2006 et d’amorcer, grâce à lui, une carrière désormais internationale. La soprano a cette saison triomphé dans La traviata à Baden-Baden, après avoir chanté Elvira dans I Puritani à Vienne et Turin, Adina dans L’elisir d’amore à Berlin et Fiorilla dans Il turco in Italia à Munich. C’est en toute logique Alberto Zedda, à la tête de l’Orchestra del Teatro Communale di Bologna, qui assurera la direction musicale de ce nouvel enregistrement dont le programme devrait comprendre sept titres : les airs de Folleville et de Corinne dans Il viaggio a Reims, (« Partir, o ciel ! » et «  All'ombra amena ») ; la redoutable scène finale de Matilde di Shabran (« Ami alfine... Tace la tromba altera ») ; la version pour soprano de « Una voce poco fa » (Il barbiere di Siviglia) ; un extrait de Tancredi et d’Il turco in Italia (« Di mia vita infelice... No, che il morir » et « I vostri cenci vi mando ») et enfin, dans un autre registre car initialement dévolu à la voix moins légère d’Isabella Colbran, l’aria de Semiramide « Bel raggio lusinghier ». Rossini occupera encore Olga Peretyatko dans les semaines à venir puisqu’elle retrouvera à Milan début juillet le rôle de Desdemona dans Otello aux côtés de Juan-Diego Florez et Gregory Kunde, rôle qu'elle avait déjà interprété en 2007 à Pesaro entourée des mêmes partenaires.

 

VOUS AIMEZ NOUS LIRE…

… vous pouvez nous épauler. Depuis sa création en 1999, forumopera.com est un magazine en ligne gratuit et tient à le rester. L’information que nous délivrons quotidiennement a pour objectif premier de promouvoir l’opéra auprès du plus grand nombre. La rendre payante en limiterait l'accès, a contrario de cet objectif. Nous nous y refusons. Aujourd’hui, nous tenons à réserver nos rares espaces publicitaires à des opérateurs culturels qualitatifs. Notre taux d’audience, lui, est en hausse régulière avoisinant les 160.000 lecteurs par mois. Pour nous permettre de nouveaux développements, de nouvelles audaces – bref, un site encore plus axé vers les désirs de ses lecteurs – votre soutien est nécessaire. Si vous aimez Forumopera.com, n’hésitez pas à faire un don, même modeste.