Pour Peter Gelb, l’élection de Joe Biden ne changera pas grand chose

Par Brigitte Maroillat | ven 13 Novembre 2020 | Imprimer

C’est à l’aune des évènements politiques et des questions de société qui ont marqué l’actualité américaine ces dernière semaines que Peter Gelb s’est exprimé ce matin en direct du Met sur France Musique, à la suite de l’annulation de la saison entière du théâtre en exécution d’un décret de l’Etat de New York interdisant le rassemblement de plus de cinquante personnes dans un même lieu. Selon ses termes, l’élection de Joe Biden « ne changera pas grand-chose » à la destinée future des activités artistiques, le soutien des autorités publiques en termes de subventions étant anecdotique, le budget de 300 millions du Met étant apporté presque exclusivement par des donateurs et sponsors.  

Peter Gelb se veut confiant et déclare que le Met se relèvera de la crise sanitaire, mais aux seules conditions d’une réduction de la masse salariale,  de la connexion avec un nouveau public, notamment plus jeune et plus au fait de ce qui se passe sur la toile (d’où les efforts consacrés au développement de la plateforme Met Stars Live) et de la modernisation de la programmation afin qu’elle « ait un rôle social plus pertinent ». A cet égard, Peter Gelb souhaiterait proposer des productions davantage en  prise directe avec les mutations et les émergences de la société américaine, tel que le mouvement Black Lives Matter, et toucher ainsi un plus large auditoire.

Il rappelle que la  nouvelle saison du Met débutera le 27 septembre 2021 avec Fire Shut Up My Bones de Laurence Blanchard crée à Saint Louis, et se poursuivra notamment, pour la première fois, avec une version française de Don Carlos, et une reprise du Hamlet de Brett Dean déjà donnée à Glyndebourne.

L'interview peut être réécoutée en podcast

 

VOUS AIMEZ NOUS LIRE…

… vous pouvez nous épauler. Depuis sa création en 1999, forumopera.com est un magazine en ligne gratuit et tient à le rester. L’information que nous délivrons quotidiennement a pour objectif premier de promouvoir l’opéra auprès du plus grand nombre. La rendre payante en limiterait l'accès, a contrario de cet objectif. Nous nous y refusons. Aujourd’hui, nous tenons à réserver nos rares espaces publicitaires à des opérateurs culturels qualitatifs. Notre taux d’audience, lui, est en hausse régulière avoisinant les 160.000 lecteurs par mois. Pour nous permettre de nouveaux développements, de nouvelles audaces – bref, un site encore plus axé vers les désirs de ses lecteurs – votre soutien est nécessaire. Si vous aimez Forumopera.com, n’hésitez pas à faire un don, même modeste.

Partager