Première saison d’Eva Kleinitz à l’Opéra du Rhin

Par Laurent Bury | mer 26 Avril 2017 | Imprimer

Le voile est enfin levé sur la saison 2017-18 de l’Opéra national du Rhin, la première que propose la nouvelle directrice de cette institution, Eva Kleinitz. Comme c’est naturel, on remarque de nouvelles orientations et de nouveaux noms. Ludovic Lagarde montera des Noces de Figaro dirigées par Patrick Davin, où l’on entendra notamment, aux côtés de la Suzanne d’Hélène Guilmette, applaudie à Nantes et Angers cette saison, Vannina Santoni en comtesse et Catherine Trottmann en Chérubin ; Nicola Raab est chargée de la rare Francesca da Rimini de Zandonai, avec Giuliano Carella à la baguette et Alexia Voulgaridou dans le rôle-titre ; David Pountney associera le Schönberg de Pierrot lunaire au Kurt Weill des Sept Péchés capitaux et du Mahagonny Songspiel ; et la saison se clôturera sur un Eugène Onéguine mis en scène par Frederic Wake-Walker et dirigé par Marko Letonja avec notamment Mariana Lipovsek en Filipievna. Tous ces spectacles sont des productions maison, auxquelles s’ajoutent le Werther emprunté à Zürich (avec Eric Cutler et Anaïk Morel), et le Kein Licht de Philippe Manoury, dont la première aura eu lieu peu auparavant dans le cadre de la Triennale de la Ruhr. Le programme fait la part belle à la musique de notre temps, bien au-delà du festival Musica : pour le jeune public, Sindbad (2014) de Howard Moody – auquel s'ajoute Mouton, pasticcio de Sophie Kassies d'après Purcell, Haendel et Monteverdi – ; pour les grands, Le Pavillon d’or, de Toshiro Mayuzumi (1976) d’après Mishima, dirigé par Paul Daniel, en création française dans le cadre du festival Arsmondo, consacré en 2018 au Japon. Il y aura aussi une mystérieuse « Soirée d’ouverture » à laquelle participeront des solistes (dont le ténor Abdellah Lasri), un comédien, les artistes de l’Opéra Studio, les chœurs et le ballet de l’OnR ainsi que l’Orchestre philharmonique de Strasbourg dirigé par Jérémie Rhorer. Six récitals sont prévus au cours de la saison : Marie-Nicole Lemieux, Mark Padmore dans Le Voyage d’hiver, Georg Nigl dans O Mensch de Dusapin, Pumeza Matshikiza, Yann Beuron, Ludovic Tézier et Cassandre Berthon, sans oublier les « Midis lyriques » assurés par les jeunes artistes de l’Opéra Studio.

 

VOUS AIMEZ NOUS LIRE…

… vous pouvez nous épauler. Depuis sa création en 1999, forumopera.com est un magazine en ligne gratuit et tient à le rester. L’information que nous délivrons quotidiennement a pour objectif premier de promouvoir l’opéra auprès du plus grand nombre. La rendre payante en limiterait l'accès, a contrario de cet objectif. Nous nous y refusons. Aujourd’hui, nous tenons à réserver nos rares espaces publicitaires à des opérateurs culturels qualitatifs. Notre taux d’audience, lui, est en hausse régulière avoisinant les 160.000 lecteurs par mois. Pour nous permettre de nouveaux développements, de nouvelles audaces – bref, un site encore plus axé vers les désirs de ses lecteurs – votre soutien est nécessaire. Si vous aimez Forumopera.com, n’hésitez pas à faire un don, même modeste.

Partager