Rumeurs de « pressions » et d' « humiliations » à l’Opéra de Dijon

Par Laurent Bury | mar 22 Janvier 2019 | Imprimer

Un reportage publié hier par France Bleu Bourgogne attire l’attention sur l’Opéra de Dijon. Entre 2016 et 2018, l’établissement a perdu un quart de son personnel. Issues de tous les services (chœur, administration, direction technique), une vingtaine de personnes ont quitté l’institution, par démission, licenciement ou rupture conventionnelle de contrat. Pour le directeur, Laurent Joyeux, il n’y a pas de quoi s’inquiéter, même s’il reconnaît des tensions liées à la charge de travail qu’entraîne une programmation très dense. Pourtant, les allégations présentées par France Bleu Bourgogne vont plus loin : les relations humaines et sociales seraient sacrifiées au profit des choix artistiques, et il règnerait un « climat de peur » et une « culture du mépris », fondés sur des humiliations et des pressions. En attendant que toute la lumière soit faite et qu'une enquête permette de dissiper ces rumeurs, on espère que cela n’affectera pas la saison dijonnaise en cours (on attend avec intérêt une nouvelle production des Boréades de Rameau), ni les suivantes.

Dernière minute : le 25 janvier, un communiqué de presse a été diffusé par l'Opéra de Dijon, en réponse à l'article de France Bleu Bourgogne. « L’Opéra de Dijon conteste fermement l’ensemble de ces allégations qui ne reposent sur aucun élément objectif établi et qui sont, en tout état de cause, parfaitement mensongères. Elles s’inscrivent par ailleurs dans le cadre d’une campagne de dénigrement initiée par des salariées qui, du fait de la rupture de leurs contrats de travail, nourrissent à l’encontre de l’Opéra de Dijon une acrimonie personnelle ». Le message développe ensuite trois points. Aucune des institutions représentatives du personnel n’a alerté la direction sur les conditions de travail des salariés. Les effectifs de l’Opéra de Dijon ont augmenté entre 2015 et 2018. Les chiffres (abonnements et recettes) montrent que le travail de tout le personnel a porté ses fruits. « Enfin, dans une lettre ouverte à l’ensemble du conseil d’administration, une grande majorité de salariés de l’Opéra de Dijon affirme ne pas se reconnaître dans les propos mentionnés ci-dessus et les dénonce avec fermeté ». (Texte complet ici)

 

VOUS AIMEZ NOUS LIRE…

… vous pouvez nous épauler. Depuis sa création en 1999, forumopera.com est un magazine en ligne gratuit et tient à le rester. L’information que nous délivrons quotidiennement a pour objectif premier de promouvoir l’opéra auprès du plus grand nombre. La rendre payante en limiterait l'accès, a contrario de cet objectif. Nous nous y refusons. Aujourd’hui, nous tenons à réserver nos rares espaces publicitaires à des opérateurs culturels qualitatifs. Notre taux d’audience, lui, est en hausse régulière avoisinant les 160.000 lecteurs par mois. Pour nous permettre de nouveaux développements, de nouvelles audaces – bref, un site encore plus axé vers les désirs de ses lecteurs – votre soutien est nécessaire. Si vous aimez Forumopera.com, n’hésitez pas à faire un don, même modeste.

Partager

Auteur