Saison 2016-17 à Dijon, le rêve se poursuit

Par Laurent Bury | jeu 24 Mars 2016 | Imprimer

A l’heure où les subventions départementales sont toujours plus aléatoires, et dans le contexte du grand bouleversement qu’entraîne le nouveau découpage des régions, monter une saison lyrique relève de plus en plus du « rêve éveillé », thématique qu’a justement choisie l’Opéra de Dijon pour 2016-17. S’appuyant sur des relations de coproduction établies au fil des années, la capitale de la Bourgogne proposera ainsi deux Monteverdi, un Orfeo maison avec Marc Mauillon, Emmanuelle de Negri et Kangmin Justin Kim, entre autres, et un Retour d’Ulysse dirigé par Emmanuelle Haïm avec Rolando Villazòn et Magdalena Kožená (proposé d’abord au TCE) ; deux Mozart, une Flûte enchantée dirigée par Christophe Rousset et un Clémence de Titus montée par les étudiants du Pôle d’enseignement Supérieur de la Musique de Bourgogne. Tandis que la musique ancienne sera également défendue par le Nabucco de Falvetti en concert et par un nouvel Orphée de Gluck avec Anders Dahlin dans le rôle-titre, la création contemporaine verra arriver un spectacle créé cet été à Aix-en-Provence, Kilîla wa Dimna et par une alléchante nouveauté coproduite avec Angers Nantes Opéra, Little Nemo Back to Slumberland. Seul absent cette saison, le grand répertoire italien et allemand, mais avec une audacieuse Tétralogie restée dans les mémoires et un récent Barbier de Séville, le XIXe siècle n’a pas été négligé à Dijon ces dernières saisons. L’oratorio sera bien servi en concert (Petite messe solennelle de Rossini, Requiem allemand de Brahms, Création de Haydn), tout comme les cantates et motets de Bach, sans oublier une soirée associant Winterreise et Schwanengesang, chantés par le baryton Thomas Bauer accompagné par Jos van Immerseel. Voilà qui devrait continuer à attirer un public non bourguignon, qui représente déjà un spectateur d’opéra sur trois à Dijon…

 

VOUS AIMEZ NOUS LIRE…

… vous pouvez nous épauler. Depuis sa création en 1999, forumopera.com est un magazine en ligne gratuit et tient à le rester. L’information que nous délivrons quotidiennement a pour objectif premier de promouvoir l’opéra auprès du plus grand nombre. La rendre payante en limiterait l'accès, a contrario de cet objectif. Nous nous y refusons. Aujourd’hui, nous tenons à réserver nos rares espaces publicitaires à des opérateurs culturels qualitatifs. Notre taux d’audience, lui, est en hausse régulière avoisinant les 160.000 lecteurs par mois. Pour nous permettre de nouveaux développements, de nouvelles audaces – bref, un site encore plus axé vers les désirs de ses lecteurs – votre soutien est nécessaire. Si vous aimez Forumopera.com, n’hésitez pas à faire un don, même modeste.