Toulouse 2021-22 : du beau monde au Capitole

Par Thierry Verger | jeu 20 Mai 2021 | Imprimer

Moment attendu sur la place culturelle toulousaine, la saison lyrique 2021-22 au Théâtre du Capitole vient d'être dévoilée par son directeur artistique, Christophe Ghristi. Nous savions que tous les spectacles non présentés cette saison, pour cause de pandémie, allaient être reportés jusqu'en 2024. Pour cette nouvelle année, ce sont les deux premières annulations  qui se retrouvent à l'affiche : Platée et Jenůfa .  On pourra donc en déduire que les autres ouvrages annulés en 2020-21 (The Rape of Lucretia, Pelléas et Mélisande, Eugène Onéguine, Teuzzone, Le Nozze di Figaro) seront représentés lors des prochaines saisons.

Comme de coutume ce sont sept productions qui seront proposées dans la capitale occitane, dont une entrée au répertoire, La Gioconda, qui ouvrira la saison. Quatre autres nouvelles productions : Wozzeck, Die Zauberflöte, Platée et Il Barbiere di Siviglia. Deux reprises, la Jenůfa mise en scène par feu Nicolas Joël, et Carmen mis en scène par Jean-Louis Grinda. Sept chefs se partageront les productions dont Hervé Niquet (Platée) et Roberto Rizzi-Brignoli (Gioconda). Pour cette entrée au répertoire et en ouverture de saison, une distribution de haut vol sous la direction d'Olivier Py : Béatrice Uria-Monzon, Varduhi Abrahamyan et Ramón Vargas dans un spectacle déconseillé aux moins de 16 ans ! Michel Fau, qui clôturera cette saison toulousaine avec Elektra en juin, revient pour Wozzeck avec Stéphane Degout (prise de rôle), Sophie Koch  (prise de rôle) et Falk Struckmann. Autres étoiles qui fileront vers Toulouse : Marie-Nicole Lemieux (pour une prise de rôle très attendue dans Carmen) ou encore  Florian Sempey (Il barbiere). On a hâte !

Toutes les distributions sur le site du Capitole.

 

VOUS AIMEZ NOUS LIRE…

… vous pouvez nous épauler. Depuis sa création en 1999, forumopera.com est un magazine en ligne gratuit et tient à le rester. L’information que nous délivrons quotidiennement a pour objectif premier de promouvoir l’opéra auprès du plus grand nombre. La rendre payante en limiterait l'accès, a contrario de cet objectif. Nous nous y refusons. Aujourd’hui, nous tenons à réserver nos rares espaces publicitaires à des opérateurs culturels qualitatifs. Notre taux d’audience, lui, est en hausse régulière avoisinant les 160.000 lecteurs par mois. Pour nous permettre de nouveaux développements, de nouvelles audaces – bref, un site encore plus axé vers les désirs de ses lecteurs – votre soutien est nécessaire. Si vous aimez Forumopera.com, n’hésitez pas à faire un don, même modeste.