Un dernier concert au CNSM, et leur carrière commence

Par Laurent Bury | ven 16 Juin 2017 | Imprimer

Comme chaque année, le mois de juin voit arriver les concerts de fin de cycle donnés par les élèves des cours de chant du CNSM. Dans la salle du spectacle du conservatoire de La Villette, on pouvait ce jeudi 15 juin entendre quatre des sept élèves de fin de deuxième cycle. Chacun doit composer un « récital libre », d'une durée maximale de cinquante minutes, de nature à mettre le mieux en valeur ses compétences. Certains n'hésitent pas à concevoir un véritable show mis en scène, d'autres se contentent de quelques jeux d'éclairage et d'un minimum de comédie pour les morceaux qui l'exigent. Le répertoire peut aller du XVIe siècle jusqu'à nos jours, en passant même par les arrangements de chants traditionnels étrangers. Les uns se bornent au concours de l'inévitable pianiste accompagnateur, les autres font appel à plusieurs instrumentistes divers.​ Ils peuvent aussi convier d'autres chanteurs à venir leur donner la réplique, quitte à ce que l'invité vole la vedette à celui qui devrait être le héros de la fête, comme c'est un peu arrivé au ténor Blaise Rantonina​, qui avait fait appel à l'excellent Jérôme Boutillier pour être Figaro face à son Almaviva du ​Barbier de Séville. De cette première journée, on retiendra les impressionnants moyens de la basse Guilhem Worms et la bouleversante Elle de Marthe Davost qui a construit tout son récital autour d'extraits de La Voix humaine. Et l'on décernera la palme de la versatilité et de l'originalité à Marie Perbost, qui déchaîne l'hilarité de la salle avec un air de la Folie de ​Platée ​interprété au téléphone (ustensile décidément très à l'honneur), suivi d'un « Addio del passato »​ accompagné d'un quatuor de saxhorns, pour terminer sur un déchirante «​ Zur Rosenzeit »​ de Grieg. Ce vendredi 15 à 13h, ce sera le tour de deux sopranos et d'une mezzo. Autant d'artistes qui dès demain s'élanceront dans la carrière...

 

VOUS AIMEZ NOUS LIRE…

… vous pouvez nous épauler. Depuis sa création en 1999, forumopera.com est un magazine en ligne gratuit et tient à le rester. L’information que nous délivrons quotidiennement a pour objectif premier de promouvoir l’opéra auprès du plus grand nombre. La rendre payante en limiterait l'accès, a contrario de cet objectif. Nous nous y refusons. Aujourd’hui, nous tenons à réserver nos rares espaces publicitaires à des opérateurs culturels qualitatifs. Notre taux d’audience, lui, est en hausse régulière avoisinant les 160.000 lecteurs par mois. Pour nous permettre de nouveaux développements, de nouvelles audaces – bref, un site encore plus axé vers les désirs de ses lecteurs – votre soutien est nécessaire. Si vous aimez Forumopera.com, n’hésitez pas à faire un don, même modeste.

Partager

Auteur