Une heure de raretés alagnesques sur France Musique

Par Camille De Rijck | lun 25 Juillet 2022 | Imprimer

Pour tout mélomane venu à l’opéra ces trente dernières années, Roberto Alagna, c’est la famille ! On mesure l’incroyable longévité de l’artiste à la richesse des captations qui documentent son talent. C’est à ce voyage dans les archives que nous convie Jérémie Rousseau, dans son émission « Une heure, une voix » sur France Musique. On y découvre des extraits de concerts donnés à Paris dans les années 90 - Pourquoi me réveiller surréaliste en bis final - mais aussi deux passages du concert « Jeanne Berbié présente Roberto Alagna » à l’extrême fin des années 80 dans lequel Jeanne Berbié présenta (le suspense est mince) … Roberto Alagna ! Enfin, le grand duo de Lucia avec June Anderson, extrait de la création à l'ONP de la production un peu folle d’Andreï Serban dans laquelle Lucia entamait son grand ensemble concertant en camisole de force et chantait son air final juchée sur des échafaudages branlants. C’est d’ailleurs Franck Lopardo qui assurait la reprise aux côtés de la soprano américaine ; Roberto Alagna étant occupé ailleurs, sans doute peu sensible aux effluves d’haldol et de neuroleptiques que vapotait cette production.

 

VOUS AIMEZ NOUS LIRE…

… vous pouvez nous épauler. Depuis sa création en 1999, forumopera.com est un magazine en ligne gratuit et tient à le rester. L’information que nous délivrons quotidiennement a pour objectif premier de promouvoir l’opéra auprès du plus grand nombre. La rendre payante en limiterait l'accès, a contrario de cet objectif. Nous nous y refusons. Aujourd’hui, nous tenons à réserver nos rares espaces publicitaires à des opérateurs culturels qualitatifs. Notre taux d’audience, lui, est en hausse régulière avoisinant les 160.000 lecteurs par mois. Pour nous permettre de nouveaux développements, de nouvelles audaces – bref, un site encore plus axé vers les désirs de ses lecteurs – votre soutien est nécessaire. Si vous aimez Forumopera.com, n’hésitez pas à faire un don, même modeste.