Xavier Sabata, Good Guy à Lyon

Par Fabrice Malkani | mer 28 Mai 2014 | Imprimer


Loin de la mine renfrognée et du regard menaçant qu’il arborait sur la pochette du CD d’airs d’opéras de Haendel intitulé Bad Guys, c’est un Xavier Sabata souriant et charmeur qui s’est produit dimanche 18 mai sur la scène de l’Opéra de Lyon, avec le violoniste Enrico Onofri dirigeant des musiciens de l’Opéra. Le contre-ténor catalan y interprétait Haendel mais aussi Porpora, au cours d’un récital où la virtuosité des instruments (magnifique Concerto « La Folia » de Geminiani d’après Corelli) rivalisait avec les vocalises de Rinaldo repoussant les avances de la magicienne Armide (« Abbruggio, avvampo e fremo ») ou avec les supplications émouvantes de Tassile dans Alessandro (« Vibra cortese Amor »). L’alternance de morceaux instrumentaux et d’arie choisies pour leur expressivité permettait aussi de mettre en vedette le violon d’Enrico Onofri tout comme le talent des musiciens qu’il dirigeait. Deux airs en particulier révélaient la palette de nuances et le timbre chaleureux de Xavier Sabata : l’un de Haendel, « Pena tirrana », la plainte de Dardano dans Amadigi di Gaula, superbement accompagné par le hautbois, les cordes et le basson ; l’autre de Porpora, le dernier du programme, extrait d’Ifigenia in Aulide, air d’Agamemnon faisant suite à son récit : « Oh di spietati numi… Tu spietato non farai ». À la précision de la diction et à l’art de la projection s’ajoutait une véritable dimension dramatique que renforçait la présence scénique de Xavier Sabata. Donné en bis, l’air de Rinaldo « Cara sposa » bouclait la boucle et, tout en nous renvoyant au premier air du concert, déployait une générosité de souffle et une intensité lyrique laissant durablement l’image du good guy prendre le pas sur celle du bad guy. [Fabrice Malkani]
Xavier Sabata, contre-ténor – Orchestre de l’Opéra de Lyon – Enrico Onofri, direction et violon. Opéra National de Lyon, dimanche 18 mai 2014, 16h.
 

 

VOUS AIMEZ NOUS LIRE…

… vous pouvez nous épauler. Depuis sa création en 1999, forumopera.com est un magazine en ligne gratuit et tient à le rester. L’information que nous délivrons quotidiennement a pour objectif premier de promouvoir l’opéra auprès du plus grand nombre. La rendre payante en limiterait l'accès, a contrario de cet objectif. Nous nous y refusons. Aujourd’hui, nous tenons à réserver nos rares espaces publicitaires à des opérateurs culturels qualitatifs. Notre taux d’audience, lui, est en hausse régulière avoisinant les 160.000 lecteurs par mois. Pour nous permettre de nouveaux développements, de nouvelles audaces – bref, un site encore plus axé vers les désirs de ses lecteurs – votre soutien est nécessaire. Si vous aimez Forumopera.com, n’hésitez pas à faire un don, même modeste.

Partager