Yusif Eyvazov doit-il vraiment tout dire à la presse ?

Par Laurent Bury | mar 27 Août 2019 | Imprimer

Alors qu'il se trouve à Sotchi pour ouvrir avec son épouse Anna Netrebko le concours « Nouvelle Vague » destiné aux jeunes chanteurs, Yusif Eyvazov accorde au site Dni.Rou une interview dont le contenu artistique paraît singulièrement ténu. On n'y parle ni des prochains rôles qu'il va aborder, ni des théâtres dans lesquels il doit chanter cette saison. Il n'y est pas question de musique, mais simplement de son poids. En effet, le ténor azeri explique que depuis le mois de décembre, il suit un régime draconien amaigrissant, et que la méthode a fonctionné puisqu'il est passé de 120 à 94 kilos. « Anna n'arrêtait pas de me dire qu'elle m'aimait comme j'étais et que peu lui importait mon poids. Mais maintenant elle m'aime encore plus qu'avant ». Le secret de ce régime lui a été transmis par le compositeur Igor Kroutoï : en gros, Yusif a renoncé au sucre en excès et s'est mis au sport. La révélation est fracassante, mais ce n'est rien comparé à celle qui conclut cet article : le nombre de kilos perdus serait proportionnel au nombre de positions nouvelles adoptées au lit par le couple. D'où notre question : Yusif Eyvazov doit-il vraiment tout dire à la presse ?

 

VOUS AIMEZ NOUS LIRE…

… vous pouvez nous épauler. Depuis sa création en 1999, forumopera.com est un magazine en ligne gratuit et tient à le rester. L’information que nous délivrons quotidiennement a pour objectif premier de promouvoir l’opéra auprès du plus grand nombre. La rendre payante en limiterait l'accès, a contrario de cet objectif. Nous nous y refusons. Aujourd’hui, nous tenons à réserver nos rares espaces publicitaires à des opérateurs culturels qualitatifs. Notre taux d’audience, lui, est en hausse régulière avoisinant les 160.000 lecteurs par mois. Pour nous permettre de nouveaux développements, de nouvelles audaces – bref, un site encore plus axé vers les désirs de ses lecteurs – votre soutien est nécessaire. Si vous aimez Forumopera.com, n’hésitez pas à faire un don, même modeste.