Un gentilhomme en fête

Le Bourgeois Gentilhomme

Par Tancrède Lahary | sam 21 Mai 2022 | Imprimer

Les enregistrements intégraux du Bourgeois Gentilhomme sont rares (il n’y en avait que deux jusqu’ici, les versions de Gustav Leonhardt et de Hugo Reyne). Et pour cause, les comédies-ballets impliquent une alternance entre chant et parole qui ne se prête pas forcément à l'écoute d'un CD. Alors que la version de Reyne conservait justement la parole, cette nouvelle captation se concentre uniquement sur la musique, ce qui fonctionne à merveille et permet une écoute particulièrement fluide.

Faire appel à Vincent Dumestre relevait de l’évidence, auteur d'un spectacle itinérant de l'œuvre particulièrement marquant au cours de la décennie 2000. La direction témoigne de sa connaissance particulièrement fine de l’ouvrage, ample, ciselée et fidèle à l’esprit si créatif de Lully et Molière. Sa « Cérémonie des Turcs » est plus martiale que celle d’un Jordi Savall mais possède toute la solennité escomptée. Les musiciens du Poème Harmonique démontrent une fois de plus, s’il en était besoin, leur excellence baroque et en particulier leur maîtrise totale de l’œuvre. Le « Ballet des Nations » résonne avec magnificence et s’impose comme un résumé brillant de leur art.

De son côté, le plateau vocal est particulièrement prestigieux. Tandis que dans les trois parties de haute-contre, Paul-Antoine Benos-Djian, David Tricou et Nicholas Scott nous gratifient de leur doucereux aigus d’égale qualité, Eva Zaïcik, Cyril Auvity et Thibault de Damas suspendent le temps durant leur superbe trio « Aimable ardeur », l’un des plus beaux airs de l’œuvre sans aucun doute. Zachary Wilder, Virgile Ancely et Serge Goubioud développent une exquise verve tirant vers le comique, très équilibrée et mesurée. Enfin, Claire Lefilliâtre, excellente dessus, Marc Mauillon et Geoffroy Buffière complètent avec talent cette distribution remarquablement homogène.

Cet enregistrement arrive bien sûr à point nommé pour l'année qui célèbre les 400 ans de la naissance de Molière, tandis que Le Bourgeois  Gentilhomme sera joué à l'Opéra Royal de Versailles à compter du 9 juin. 

 

VOUS AIMEZ NOUS LIRE…

… vous pouvez nous épauler. Depuis sa création en 1999, forumopera.com est un magazine en ligne gratuit et tient à le rester. L’information que nous délivrons quotidiennement a pour objectif premier de promouvoir l’opéra auprès du plus grand nombre. La rendre payante en limiterait l'accès, a contrario de cet objectif. Nous nous y refusons. Aujourd’hui, nous tenons à réserver nos rares espaces publicitaires à des opérateurs culturels qualitatifs. Notre taux d’audience, lui, est en hausse régulière avoisinant les 160.000 lecteurs par mois. Pour nous permettre de nouveaux développements, de nouvelles audaces – bref, un site encore plus axé vers les désirs de ses lecteurs – votre soutien est nécessaire. Si vous aimez Forumopera.com, n’hésitez pas à faire un don, même modeste.