Deux mots du livret

Par Stéphane Longeot | jeu 23 Février 2017 | Imprimer

On reproche bien souvent aux livrets d’opéra leur pauvreté. C’est manquer la pensée prise en charge par la musique. Les compositeurs pensent « en musicien » et l’intelligence d’un opéra n’apparaît qu’à celui qui l’écoute. L’art lyrique est intelligence sensible.

Ce dossier propose en ce sens lectures et interprétations stimulantes des mots du livret afin de mettre en lumière et de célébrer la pensée musicale et l’intelligence des voix à l’opéra.

 

VOUS AIMEZ NOUS LIRE…

… vous pouvez nous épauler. Depuis sa création en 1999, forumopera.com est un magazine en ligne gratuit et tient à le rester. L’information que nous délivrons quotidiennement a pour objectif premier de promouvoir l’opéra auprès du plus grand nombre. La rendre payante en limiterait l'accès, a contrario de cet objectif. Nous nous y refusons. Aujourd’hui, nous tenons à réserver nos rares espaces publicitaires à des opérateurs culturels qualitatifs. Notre taux d’audience, lui, est en hausse régulière avoisinant les 160.000 lecteurs par mois. Pour nous permettre de nouveaux développements, de nouvelles audaces – bref, un site encore plus axé vers les désirs de ses lecteurs – votre soutien est nécessaire. Si vous aimez Forumopera.com, n’hésitez pas à faire un don, même modeste.