Forum Opéra

Armonica|Wesendonck Lieder|Le Bourgeois gentilhomme — Paris (Philharmonie)

arrow_back_iosarrow_forward_ios
Partager sur :
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp
Partager sur email
Partager sur print
Spectacle
24 mars 2022
Avec Kent Nagano, Ekaterina Gubanova bouleversante…

Note ForumOpera.com

3

Infos sur l’œuvre

Détails

Jörg Widmann

Armonica

Richard Wagner

Wesendonck Lieder

Richard Strauss

Le Bourgeois gentilhomme (Suite)

Mezzo-soprano

Ekaterina Gubanova

Harmonica de verre

Christa Schoenfeldinger

Orchestre de l’Opéra national de Paris
Direction musicale
Kent Nagano

Paris, Philharmonie, le mardi 22 mars 2022, 20h30

… Et bouleversée ! Le voyage narratif des Wesendonck Lieder ne peut laisser de marbre. A la Philharmonie de Paris, la soprano russe investit ces pages de son timbre cuivré et chatoyant et d’un recueillement extrême. Sont-ce les réminiscences de ses Brangäne, est-ce le contexte si troublant pour tout interprète russe aujourd’hui ? Avant Im Treibhaus, elle prend une longue minute, les yeux fermés, avant d’à peine esquisser un hochement de tête vers le chef qui la couvait du regard. Si Ekaterina Gubanova est bouleversée, son chant ne défaille pas et atteint une justesse interprétative profonde. Le souffle, le phrasé sont souverains. La beauté du timbre se maintient même quand la ligne se tend ou que son centre de gravité se déporte vers l’aigu, comme justement dans la première partie d’Im Treibhaus. Surtout le texte vit, sans effet ostentatoire. Chaque piano, chaque rugosité trouve sa juste place alors que l’orchestre bruisse ou souligne le geste vocal en symbiose, signe de la maestria du chef. Ekaterina Gubanova, fidèle aux scènes parisiennes depuis de nombreuses années, sera accueillie par des bravi mérités.

Le retour de Kent Nagano dans le fosse de l’Opéra de Paris, après bien des années d’absence, faisait déjà l’événement autour de l’entrée au répertoire de A quiet place, dans son ultime orchestration. Judicieuse idée de programmation que de lui avoir proposé de diriger l’orchestre de l’Opéra le temps d’une soirée à la Philharmonie. Le concert s’ouvre par une curiosité où les amoureux de Lucia di Lammermoor retrouvent l’harmonica de verre dans une œuvre diaphane et inquiétante de Jörg Widmann où ces étranges disques de verre tiennent la vedette. Les gestes millimétrés de Kent Nagano permettent à l’orchestre de trouver un mordant et un son compact impressionnant dans cette œuvre créée à Salzbourg en 2007.

Ariadne auf Naxos ne se donne presque plus, à l’exception de quelques festivals cherchant à se démarquer, que dans sa version avec le prologue lyrique. Pourtant, à sa création, on donnait Le Bourgeois gentilhomme agrémenté d’intermèdes du même Richard Strauss. C’est cette suite orchestrale que le chef américain choisit en deuxième partie, manière de faire de l’opéra sans le vouloir. Il ne s’agit pas des pages les plus mémorables ou inspirées du compositeur mais elle permettent aux solistes de l’Orchestre de l’Opéra de Paris de briller – hautbois et violoncelle en tête – cependant que la formation se frotte avec bonheur aux diverses viennoiseries et pastiches XVIIIe en épousant le geste toujours aussi épuré et juste du chef.

 

Commentaires

VOUS AIMEZ NOUS LIRE… SOUTENEZ-NOUS

Vous pouvez nous aider à garder un contenu de qualité et à nous développer. Partagez notre site et n’hésitez pas à faire un don.
Quel que soit le montant que vous donnez, nous vous remercions énormément et nous considérons cela comme un réel encouragement à poursuivre notre démarche.

Note ForumOpera.com

3

❤️❤️❤️❤️❤️ : Exceptionnel
❤️❤️❤️❤️🤍 : Supérieur aux attentes
❤️❤️❤️🤍🤍 : Conforme aux attentes
❤️❤️🤍🤍🤍 : Inférieur aux attentes
❤️🤍🤍🤍🤍 : À oublier

Note des lecteurs

()

Votre note

/5 ( avis)

Aucun vote actuellement

Infos sur l’œuvre

Détails

Jörg Widmann

Armonica

Richard Wagner

Wesendonck Lieder

Richard Strauss

Le Bourgeois gentilhomme (Suite)

Mezzo-soprano

Ekaterina Gubanova

Harmonica de verre

Christa Schoenfeldinger

Orchestre de l’Opéra national de Paris
Direction musicale
Kent Nagano

Paris, Philharmonie, le mardi 22 mars 2022, 20h30

Nos derniers podcasts

Nos derniers swags

L’arbre généalogique de Wagner
CDSWAG

Les dernières interviews

Les derniers dossiers

Zapping

Vous pourriez être intéressé par :

Réjouissante soûlographie
Pietro SPAGNOLI, Carolina LÓPEZ MORENO, Marianna PIZZOLATO
Spectacle