Forum Opéra

Lieder — Bruxelles (La Monnaie)

Partager sur :
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp
Partager sur email
Partager sur print
Spectacle
12 septembre 2011
L’enchantement du lundi soir

Note ForumOpera.com

3

Infos sur l’œuvre

Spanisches Liederspiel op.74,
Minnespiel op.101,
Spanische Liebeslieder op.138

Détails

soprano
Marlis Petersen
mezzo
Anke Vondung
ténor
Werner Güra
baryton
Konrad Jarnot

Christoph Berner et Camillo Radicke, piano

Théâtre Royal de la Monnaie, Bruxelles,
lundi 12 septembre 2011, 20h00

 

Le public ni la presse ne s’était rué en masse, ce lundi, pour venir écouter quatre excellents chanteurs dans un programme très largement en dehors des sentiers battus : trois cycles de lieder de Schumann parmi les moins souvent présentés, conçus pour quatre voix mixtes (mais toutes ne sont pas sollicitées dans toutes les pièces), et datant tous de la féconde année 1849, celle qui offrit au compositeur une sorte de seconde vague créatrice dans le domaine du lied, après la première et somptueuse efflorescence de 1840.

 

Les deux cycles « espagnols » sont très largement basés sur des textes d’inspiration populaire, et appartiennent donc plutôt au genre du Volkslied, dans la veine que Brahms utilisera plus tard pour ses Liebeslieder, avec le succès que l’on sait, alors que les Minnespiel, cycle plus homogène et basé sur des textes de Rückert, plus austère aussi, appartiennent sans conteste au genre plus noble du Kunstlied. Dans tous les cas on chante l’amour et la nature intimement mêlés, les deux principaux thèmes d’inspiration du romantisme allemand.

 

Or, on découvre que ces recueils peu visités contiennent quelques pages de toute beauté (Mein schöner Stern, ou O Freund, mein Schirm, mein Schutz, dans l’opus 101 par exemple) d’une précieuse intimité, avec ce ton inimitable qu’a Schumann, lorsque pointe l’émotion, de couper court à tout appesantissement par une pirouette. Quelle élégance !

 

Les timbres de cette solide équipe de quatre chanteurs sont particulièrement bien assortis ; certes, le soprano fruité de Marlis Peterson domine en volume les couleurs dorées de Anke Vondung, et la personnalité saillante de Werner Güra prend facilement l’ascendant sur celle du baryton, mais les ensembles sont particulièrement bien équilibrés, ce qui permet une lecture très claire de la partition au contrepoint parfois chargé.

 

Sur un piano Erard de 1860, caché dans un meuble affreusement néo-gothique, Christoph Berner, le poète, et Camillo Radicke, plus fougueux, font preuve l’un et l’autre, lorsqu’ils se produisent d’abord séparément, d’une grande sensibilité au texte et d’un sens très nuancé de la musique de Schumann. Ensuite, lorsqu’ils interviennent ensemble et doivent partager le clavier pour l’opus 138, sans doute par quelque réflexe de surenchère sonore, ils perdent le beau caractère intimiste établi auparavant et l’émotion retombe un peu.

 

Un disque, récemment paru chez Harmonia Mundi, reprend l’intégralité de ce programme.

 

 

Commentaires

VOUS AIMEZ NOUS LIRE… SOUTENEZ-NOUS

Vous pouvez nous aider à garder un contenu de qualité et à nous développer. Partagez notre site et n’hésitez pas à faire un don.
Quel que soit le montant que vous donnez, nous vous remercions énormément et nous considérons cela comme un réel encouragement à poursuivre notre démarche.

Note ForumOpera.com

3

❤️❤️❤️❤️❤️ : Exceptionnel
❤️❤️❤️❤️🤍 : Supérieur aux attentes
❤️❤️❤️🤍🤍 : Conforme aux attentes
❤️❤️🤍🤍🤍 : Inférieur aux attentes
❤️🤍🤍🤍🤍 : À oublier

Note des lecteurs

()

Votre note

/5 ( avis)

Aucun vote actuellement

Infos sur l’œuvre

Spanisches Liederspiel op.74,
Minnespiel op.101,
Spanische Liebeslieder op.138

Détails

soprano
Marlis Petersen
mezzo
Anke Vondung
ténor
Werner Güra
baryton
Konrad Jarnot

Christoph Berner et Camillo Radicke, piano

Théâtre Royal de la Monnaie, Bruxelles,
lundi 12 septembre 2011, 20h00

Nos derniers podcasts

Nos derniers swags

Merci de l’avoir réveillé !
CDSWAG

Les dernières interviews

Les derniers dossiers

Dossier

Zapping

Vous pourriez être intéressé par :

Expérimentation inclusive
Tamara WILSON, Andrew STAPLES, Gustavo DUDAMEL
Spectacle