Forum Opéra

POULENC, Dialogues des Carmélites – Liège

arrow_back_iosarrow_forward_ios
Partager sur :
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp
Partager sur email
Partager sur print
Spectacle
23 juin 2023
Blanche toute en force

Note ForumOpera.com

3

Infos sur l’œuvre

Opéra en trois actes et douze tableaux
Texte de la pièce de Georges Bernanos avec l’autorisation de Emmet Lavery d’après une nouvelle de Gertrude Von Le Fort et un scénario du R.P. Brückberger et de Philippe Agostini
Créé en italien à la Scala de Milan le 26 janvier 1957, et en français à l’opéra de Paris le 21 juin 1957

Détails

Mise en scène
Marie Lambert-Le Bihan
Décors et costumes
Cécile Trémolières
Lumières
Fiammetta Baldiserri

Blanche
Alexandra Marcellier
Marquis de La Force
Patrick Bolleire
Chevalier de La Force
Bogdan Volkov
Madame de Croissy
Julie Pasturaud
Mère Marie
Julie Boulianne
Constance
Sheva Tehoval
Madame Lidoine
Claire Antoine
Sœur Mathilde
Coline Dutilleul
Mère Jeanne
Valentine Lemercier
L’Aumonier
François Pardailhé
Le Geolier / Thierry / Monsieur Javelinot
Kamil Ben Hsaïn Lachiri
1er Commissaire
Jonathan Vork
2e Commissaire
Benoît Delvaux

Orchestre et Chœur de l’Opéra Royal de Wallonie-Liège
Direction musicale
Speranza Scappucci

Opéra Royal de Wallonie-Liège, mercredi 21 juin 2023, 20h

Autant certains opéras offrent aux metteurs en scène une marge confortable d’interprétation, autant Dialogues des Carmélites laisse peu de place a l’imagination. Difficile de s’écarter de la lettre d’un livret inspiré de l’histoire véridique des seize carmélites de Compiègne condamnées à mort par le Tribunal Révolutionnaire et exécutées le 17 juillet 1794. A défaut, Marie Lambert-Le Bihan expérimente à Liège quelques idées nouvelles sans convaincre de leur réel intérêt, telle la relation incestueuse entre Blanche et son frère suggérée au début de l’opéra puis abandonnée dans le duo du 2e acte, tel dans ce même duo le Chevalier éclopé car blessé au combat, telles aussi ces boules noires qui envahissent le décor, supposées représenter la montée progressive de l’angoisse au sein du Carmel. Plus intéressants nous semblent le refus du clair-obscur et le travail sur le mouvement, destinés l’un et l’autre à briser le carcan hiératique dans lequel l’œuvre est trop souvent camisolée, ainsi que la représentation du tableau final – la montée à l’échafaud des religieuses si souvent inaboutie. On n’en dira pas plus pour ne pas divulgâcher cette dernière scène.

© ORW-Liege J Berger

Directrice musicale de l’Opéra Royal de Wallonie-Liège jusqu’à l’année dernière, Speranza Scappuci épouse le parti d’une lecture rapide et âpre dont l’efficacité dramatique s’exerce au détriment de la dimension spirituelle de la partition, voire du texte – l’orchestre couvre trop souvent les voix.

Nonobstant le respect scrupuleux de la prosodie, le choix des chanteurs peut dérouter si l’on prend pour mètre étalon l’enregistrement historique de Pierre Dervaux, réalisé avec les interprètes de la création française en 1958. Ainsi, Alexandra Marcellier dont l’ampleur, le relief et les couleurs pourpres du soprano composent une Blanche tourmentée, orgueilleuse, indomptable, moins « petit lièvre » apeuré en quête d’une improbable grâce que jeune femme révoltée, au medium solide et à l’aigu cinglant. Ainsi Julie Boulianne, Mère Marie à l’intransigeance, l’autorité et la soif d’absolu émoussées par la délicatesse du chant et la lumière douce du registre supérieur, loin du modèle d’Amnéris que Poulenc avait en tête lorsqu’il composa le rôle. Ainsi Claire Antoine – un nom à suivre – dont la pureté d’émission et la noblesse du phrasé apportent un démenti à la simplicité rustique et aux élans maternels de Madame Lidoine. Ainsi la première prieure de Julie Pasturaud, écrasée sous le poids d’un rôle dont elle peine à épouser les contours abyssaux. Ainsi Patrick Bolleire, Marquis de la Force héroïque prêt à en découdre avec les fantômes d’un passé douloureux. Plus conformes à une certaine tradition, Bogdan Volkov coiffe le Chevalier d’une perruque homogène à l’élégance mozartienne ; en Constance, la fraîcheur dénuée de mièvrerie de Sheva Tehoval offre un contraste bienvenu à la Blanche ombrageuse d’Alexandra Marcellier ; et François Pardailhé trempe son aumônier dans l’eau bénite d’une voix de ténor trial doucereuse.

Encore quatre représentations jusqu’au 29 juin et en rediffusion sur Musiq3 samedi 8 juillet à 20 heures.

Commentaires

VOUS AIMEZ NOUS LIRE… SOUTENEZ-NOUS

Vous pouvez nous aider à garder un contenu de qualité et à nous développer. Partagez notre site et n’hésitez pas à faire un don.
Quel que soit le montant que vous donnez, nous vous remercions énormément et nous considérons cela comme un réel encouragement à poursuivre notre démarche.
>

Note ForumOpera.com

3

❤️❤️❤️❤️❤️ : Exceptionnel
❤️❤️❤️❤️🤍 : Supérieur aux attentes
❤️❤️❤️🤍🤍 : Conforme aux attentes
❤️❤️🤍🤍🤍 : Inférieur aux attentes
❤️🤍🤍🤍🤍 : À oublier

Note des lecteurs

()

Votre note

/5 ( avis)

Aucun vote actuellement

Infos sur l’œuvre

Opéra en trois actes et douze tableaux
Texte de la pièce de Georges Bernanos avec l’autorisation de Emmet Lavery d’après une nouvelle de Gertrude Von Le Fort et un scénario du R.P. Brückberger et de Philippe Agostini
Créé en italien à la Scala de Milan le 26 janvier 1957, et en français à l’opéra de Paris le 21 juin 1957

Détails

Mise en scène
Marie Lambert-Le Bihan
Décors et costumes
Cécile Trémolières
Lumières
Fiammetta Baldiserri

Blanche
Alexandra Marcellier
Marquis de La Force
Patrick Bolleire
Chevalier de La Force
Bogdan Volkov
Madame de Croissy
Julie Pasturaud
Mère Marie
Julie Boulianne
Constance
Sheva Tehoval
Madame Lidoine
Claire Antoine
Sœur Mathilde
Coline Dutilleul
Mère Jeanne
Valentine Lemercier
L’Aumonier
François Pardailhé
Le Geolier / Thierry / Monsieur Javelinot
Kamil Ben Hsaïn Lachiri
1er Commissaire
Jonathan Vork
2e Commissaire
Benoît Delvaux

Orchestre et Chœur de l’Opéra Royal de Wallonie-Liège
Direction musicale
Speranza Scappucci

Opéra Royal de Wallonie-Liège, mercredi 21 juin 2023, 20h

>

Nos derniers podcasts

Nos derniers swags

Les dernières interviews

Les derniers dossiers

Zapping

Vous pourriez être intéressé par :

Curieux ne pas s’abstenir !
Camilla Carol FARIAS, Francesco BOSSI, Luis MAGALLANES
Spectacle