Forum Opéra

STRAUSS, Salomé – Tokyo

arrow_back_iosarrow_forward_ios
Partager sur :
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp
Partager sur email
Partager sur print
Spectacle
12 juin 2023
En rouge et noir

Note ForumOpera.com

2

Infos sur l’œuvre

Opéra en un acte, livret de Richard Strauss (d’après la traduction allemande de Hedwig Lachmann de la pièce de théâtre Salomé d’Oscar Wilde)
Créé au Königliches Opernhaus de Dresde le 9 décembre 1905
Partition d’orchestre réduit de l’édition Adolph Fürstner

Production Bayerische Staatsoper, Allemagne, créée en 1987

 

Détails

Mise en scène
August Everding
Décors et costumes
Jörg Zimmermann
Chorégraphie
Kiyoko Ishii

Salomé
Alexandrina Pendatchanska
Hérode
Ian Storey
Hérodia
Jenifer Larmore
Iokanaan le prophète
Tómas Tómasson
Narraboth
Jun Suzuki
Le page d’Hérodias
Etsuko Kanoh
Premier Juif
Takumi Yogi
Deuxième Juif
Hideyuki Aochi
Troisième Juif
Minoru Kamoshita
Quatrième Juif
Shuhei Itoga
Cinquième Juif
Shigeru Hatakeyama
Premier Nazaréen
Tatsuhiko Kitagawa
Deuxième Nazaréen
Naoyuki Akitani
Premier Soldat
Keiichi Kaneko
Deuxième Soldat
Hiroaki Otsuka
Un Cappadocien
Mitsuya Okubo
Un Esclave
Eriko Hanafusa

Tokyo Philharmonic Orchestra
Direction musicale
Constantin Trinks

Tokyo, New National Theatre Tokyo, mardi 30 mai, 14h

Du 27 mai au 4 juin, le New National Theatre Tokyo (NNTT) a donné Salome de Richard Strauss dans la mise en scène d’August Everding, à l’affiche du NNTT depuis 2000 – la dernière reprise date de 2016. Les décors et les costumes, dominés par les couleurs rouge et noir, évoquent l’obscurité et le sang qui submergent l’œuvre. Au centre de la scène, l’élément le plus remarquable est le puits immense au fond duquel Iokanaan est emprisonné, et sur lequel Salomé danse les « sept voiles ».

En Salome, Alexandrina Pendatchanska faisait ses débuts au NNTT. Vêtue d’une robe noire, elle a d’abord semblé un peu nerveuse, puis s’est progressivement reprise jusqu’à la scène finale, bien que parfois sa voix ait eu du mal à se faire entendre. La mise en scène d’Everding impose certaines contraintes en termes d’interprétation. Salome pourrait davantage évoquer une adolescente hantée par la folie et le désir d’amour. On ne sait d’ailleurs pas si elle désire véritablement Iokanaan ou si elle cherche simplement à satisfaire un caprice de princesse égoïste.

Par conséquent, Iokanaan semble le véritable protagoniste de l’opéra, dès sa première apparition. Tómas Tómasson avait déjà interprété le rôle du prophète à Tokyo en novembre dernier (sous la direction de Jonathan Nott, avec le Tokyo Symphony Orchestra). Claire, solide et toujours audible, sa voix possède l’autorité attendue.

Egalement appréciable, Jennifer Larmore chante le rôle d’Hérodias, d’une façon claire et intelligible. Scéniquement, elle incarne une reine avide et imperturbable, à la fois froide et envoûtante. Etsuko Kanoh, dans le rôle du page d’Hérodias, fait montre aussi d’un talent remarquable (c’est lui qui tue Salome à la fin de l’opéra dans cette production).

En raison des mesures liées à la pandémie, le Tokyo Philharmonic Orchestra utilise la partition réduite publiée par Fürstner. L’orchestre répond de manière irréprochable et attentive aux intentions de de Constantin Trinks. Soulignons le solo de clarinette au début (par Alessandro Beverari), les deux harpes (par Midori Tajima et Ayano Kaji), ainsi que les pupitres des cordes dirigés par le concertmaster Akihiro Miura. Le Tokyo Philharmonic Orchestra est le plus ancien orchestre du Japon, capable de jouer aussi bien des œuvres symphoniques que des opéras et des ballets (la phalange accompagnait aussi les représentations simultanées de Rigoletto au NNTT).

Visuellement éblouissante, cette production n’en donne pas moins l’envie d’autres mises en scène plus conformes à l’impression intense et grotesque suscitée par Salome lors de sa création au début du XXe siècle.

Tamamo Nagai

Commentaires

VOUS AIMEZ NOUS LIRE… SOUTENEZ-NOUS

Vous pouvez nous aider à garder un contenu de qualité et à nous développer. Partagez notre site et n’hésitez pas à faire un don.
Quel que soit le montant que vous donnez, nous vous remercions énormément et nous considérons cela comme un réel encouragement à poursuivre notre démarche.
>

Note ForumOpera.com

2

❤️❤️❤️❤️❤️ : Exceptionnel
❤️❤️❤️❤️🤍 : Supérieur aux attentes
❤️❤️❤️🤍🤍 : Conforme aux attentes
❤️❤️🤍🤍🤍 : Inférieur aux attentes
❤️🤍🤍🤍🤍 : À oublier

Note des lecteurs

()

Votre note

/5 ( avis)

Aucun vote actuellement

Infos sur l’œuvre

Opéra en un acte, livret de Richard Strauss (d’après la traduction allemande de Hedwig Lachmann de la pièce de théâtre Salomé d’Oscar Wilde)
Créé au Königliches Opernhaus de Dresde le 9 décembre 1905
Partition d’orchestre réduit de l’édition Adolph Fürstner

Production Bayerische Staatsoper, Allemagne, créée en 1987

 

Détails

Mise en scène
August Everding
Décors et costumes
Jörg Zimmermann
Chorégraphie
Kiyoko Ishii

Salomé
Alexandrina Pendatchanska
Hérode
Ian Storey
Hérodia
Jenifer Larmore
Iokanaan le prophète
Tómas Tómasson
Narraboth
Jun Suzuki
Le page d’Hérodias
Etsuko Kanoh
Premier Juif
Takumi Yogi
Deuxième Juif
Hideyuki Aochi
Troisième Juif
Minoru Kamoshita
Quatrième Juif
Shuhei Itoga
Cinquième Juif
Shigeru Hatakeyama
Premier Nazaréen
Tatsuhiko Kitagawa
Deuxième Nazaréen
Naoyuki Akitani
Premier Soldat
Keiichi Kaneko
Deuxième Soldat
Hiroaki Otsuka
Un Cappadocien
Mitsuya Okubo
Un Esclave
Eriko Hanafusa

Tokyo Philharmonic Orchestra
Direction musicale
Constantin Trinks

Tokyo, New National Theatre Tokyo, mardi 30 mai, 14h

>

Nos derniers podcasts

Nos derniers swags

Les dernières interviews

Les derniers dossiers

Dossier

Zapping

Vous pourriez être intéressé par :

La magnifique Tétralogie de Brigitte Fassbaender
Brigitte FASSBAENDER, Erik NIELSEN, Christiane LIBOR
Spectacle