Forum Opéra

VERDI, La traviata – Sarrebrück

arrow_back_iosarrow_forward_ios
Partager sur :
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp
Partager sur email
Partager sur print
Spectacle
29 juin 2023
Violetta en quatre saisons

Note ForumOpera.com

3

Infos sur l’œuvre

Opéra en 4 actes de Giuseppe Verdi
Livret de Francesco Maria Piave d’après La dame aux camélias d’Alexandre Dumas fils
Création à Venise le 6 mars 1853

Détails

Mise en scène et scénographie
Ben Baur
Costume
Uta Meenen
Chorégraphie
Lillian Stillwell
Lumières
Patrick Hein
Dramaturgie
Frederike Krüger

Violetta Valery
Valda Wilson
Flora Bervoix
Judith Braun
Annina
Vera Ivanovic
Alfredo Germont
Sungmin Song
Giorgio Germont
Peter Schöne
Gastone
Algirdas Drevinskas
Barone Douphol
Stefan Röttig
Marchese D’Obigny
Markus Jaursch
Dottore Grenvil
Hiroshi Matsui
Giuseppe
Sang Man Lee
Commisionario / Domestico di Flora
Dae-Seok Choi

Das Saarländische Staatsorchester
Opernchor des Saarländischen Staatstheaters
Die Statisterie des Saarländischen Staatstheaters
Direction musicale
Justus Thorau

Saarebrück, Saarländischen Staatstheater, mardi 27 juin 2023, 19h30
Prochaines dates les 30 juin, 8, 13 et 16 juillet

Le Saarländisches Staatstheater propose une impressionnante programmation annuelle, alternant les styles et les univers parfois du jour au lendemain. Ainsi c’est Traviata qui nous régale ce soir, avant une création contemporaine, Ophélia, demain, ou encore une comédie musicale, Hair, dans deux jours et un concert symphonique pour terminer la semaine en beauté. Avec un tarif de première catégorie autour de cinquante euros, la qualité des propositions laisse pantois. 

La mise en scène de l’opéra de Verdi, n’est ni novatrice, ni nouvelle – elle date de 2018. Ben Baur choisit un classicisme épuré qui installe les personnage à l’époque de la création de l’œuvre. Une discrète évocation des quatre saisons scande les actes et l’étiolement de Violetta du printemps à l’hiver. Les très belles lumières de Patrick Hein constituent un défi lorsque l’on sait que le plan de feu change chaque soir avec le programme proposé. Elles subliment les éléments de scénographie tout comme les superbes costumes d’Uta Meenen où une attention particulière est accordée aux harmonies de couleurs sourdes et à la sensualité des matières (cuir, velours, astrakan…).

Cet écrin visuel sublime l’excellent plateau scénique où brillent particulièrement les trois principaux protagonistes du drame :
Valda Wilson est une merveilleuse Traviata à la belle assise, large et stable, aux coloratures souples toujours motivées par une émotion dont elle déroule la gamme des couleurs et des saisons avec brio. Car, de « Sempre Libera » à « Addio del Passato » elle dose lyrisme comme retenue avec une suprême élégance et une remarquable expressivité.

La soprano forme un couple idéal, intense, habité, avec Sungmin Song, magnifique Alfredo au timbre plein et généreux, tout en rondeur sensuelle, à la ligne mélodique limpide qui s’impose dès son brillant « Libiamo ».

Comme souvent chez Verdi le rapport au père est crucial. Peter Schöne fait honneur à Germont avec une incarnation pleine de noblesse au souffle long, aux graves charpentés que mettent en valeur une excellente diction.

Le reste du plateau scénique est à l’avenant, Vera Ivanovic est une impeccable Annina, tout comme la Flora de Judith Braun, le Baron Douphol de Stefan Röttig ou le Marchese D’Obigny de Markus Jaursch.

Le chœur des Saarländischen Staatstheaters se révèle présent, puissant, même si la diction italienne se perd un peu par moment. Le Saarländische Staatsorchester est dirigé d’une baguette énergique et pleine d’allant par Justus Thorau, jeune chef résident à Sarrebrück depuis cinq ans. Toujours au service des chanteurs, il sait donner souffle et transparence à l’orchestre jusque dans la plus grande délicatesse à l’exemple de l’ouverture du troisième acte.

Un spectacle que vous pourrez encore applaudir les 30 juin, 8, 13 et 16 juillet.

Liudmila Lokaichuk (Violetta) und Peter Schöne (Giorgio Germont) | Foto: Martin Kaufhold

Commentaires

VOUS AIMEZ NOUS LIRE… SOUTENEZ-NOUS

Vous pouvez nous aider à garder un contenu de qualité et à nous développer. Partagez notre site et n’hésitez pas à faire un don.
Quel que soit le montant que vous donnez, nous vous remercions énormément et nous considérons cela comme un réel encouragement à poursuivre notre démarche.
>

Note ForumOpera.com

3

❤️❤️❤️❤️❤️ : Exceptionnel
❤️❤️❤️❤️🤍 : Supérieur aux attentes
❤️❤️❤️🤍🤍 : Conforme aux attentes
❤️❤️🤍🤍🤍 : Inférieur aux attentes
❤️🤍🤍🤍🤍 : À oublier

Note des lecteurs

()

Votre note

/5 ( avis)

Aucun vote actuellement

Infos sur l’œuvre

Opéra en 4 actes de Giuseppe Verdi
Livret de Francesco Maria Piave d’après La dame aux camélias d’Alexandre Dumas fils
Création à Venise le 6 mars 1853

Détails

Mise en scène et scénographie
Ben Baur
Costume
Uta Meenen
Chorégraphie
Lillian Stillwell
Lumières
Patrick Hein
Dramaturgie
Frederike Krüger

Violetta Valery
Valda Wilson
Flora Bervoix
Judith Braun
Annina
Vera Ivanovic
Alfredo Germont
Sungmin Song
Giorgio Germont
Peter Schöne
Gastone
Algirdas Drevinskas
Barone Douphol
Stefan Röttig
Marchese D’Obigny
Markus Jaursch
Dottore Grenvil
Hiroshi Matsui
Giuseppe
Sang Man Lee
Commisionario / Domestico di Flora
Dae-Seok Choi

Das Saarländische Staatsorchester
Opernchor des Saarländischen Staatstheaters
Die Statisterie des Saarländischen Staatstheaters
Direction musicale
Justus Thorau

Saarebrück, Saarländischen Staatstheater, mardi 27 juin 2023, 19h30
Prochaines dates les 30 juin, 8, 13 et 16 juillet

>

Nos derniers podcasts

Nos derniers swags

Les dernières interviews

Les derniers dossiers

Zapping

Vous pourriez être intéressé par :

Retour gagnant à Aix
Elina GARANČA, Malcolm MARTINEAU
Spectacle