Questionnaire de Proust : Andreas Scholl « Si j’étais un personnage de Disney ? Ce n'est pas un personnage de Disney, mais je serais Shrek »

Par La Rédaction | lun 05 Décembre 2022 | Imprimer

Alors qu'il vient d'enregistrer un disque d'Arvo Pärt sous les bravi de la rédaction, Andreas Scholl  qui aurait aimé être Shrek, l'aimable géant vert  se livre à notre Questionnaire de Proust.

Mon meilleur souvenir dans une salle d’opéra ? 
Mon tout premier Giulio Cesare au Royal Danish Opera avec des collègues extraordinaires et le fantastique Francisco Negrin qui dirigeait, sans oublier la production de Lars Ulrik Mortensen.

Mon pire souvenir sur scène ? 
Le même Giulio Cesare, mais au Théâtre des Champs-Elysées, à cause des dunes faites de particules dont les méfaits (allergies) ont eu raison de ma voix au bout de 30 minutes.

Le livre qui a changé ma vie ? 
« The Journey Home » de Kryon [NDLR : lire à ce sujet le rapport de la MIVILUDES]

Le chanteur du passé avec lequel j’aurais aimé me produire.
Alfred Deller.

Mon plus grand moment de grâce face à une œuvre d’art. 
Devant la Messe en Si Mineur de Bach.

La ville où je me sens chez moi ? 
Tel-Aviv.

La ville qui m’angoisse ? 
Aucune.

Ce qui, dans mon pays, me rend le plus fier ? 
L'amitié franco-allemande. Ma ville de naissance fut le millième jumelage entre les deux pays, avec Hautvillers en Champagne. J'y conserve des amis de l'époque où j'étais adolescent.

Le metteur en scène dont je me sens le plus proche ? 
Francisco Negrin ou Stephen Wadsworth.

Mon pire souvenir avec un chef ? 
Aucun.

Le chef ou la cheffe qui m’a le plus appris ? 
René Jacobs.

À part chanter, ce que j’ai dû faire de plus compliqué sur scène ? 
À Glyndebourne, tout en chantant, j'ai du changer de costume, passant de mendiant à Zorro.

Si je pouvais apprendre un instrument du jour au lendemain, lequel serait-il ? 
Le piano.

Un opéra dont j’aurais voulu être le créateur du rôle-titre ? 
?

Le chanteur du passé dont l’écoute m’a le plus appris ? 
Richard Levitt.

Le chanteur du présent que je trouve d’une générosité rare ?
Cecilia Bartoli.

Si j’étais un personnage de Disney ? 
Ce n'est pas un personnage de Disney, mais je serais Shrek. 

Mon plus grand moment d’embarras ? 
J'étais à la maison et je repassais ma chemise. Le chef d'orchestre m'appelle : « où es-tu ? » ; je venais de rater la première cantate de l'Oratorio de Noël.

Le compositeur auquel j’ai envie de dire « mon cher, ta musique n’est pas pour moi » ? 
Aucun.

Ma personnalité historique préférée. 
Hugues de Payens [NDLR : nous conseillons un détour par Wikipedia]

Si l’étais un Lied ou une Mélodie. 
Let it be, des Beatles.

Mon pire souvenir historique des 40 dernières années. 
Le 24 février 2022.

Le rôle que je ne chanterai plus jamais. 
Qui sait ?

Ma devise
Move with a repose.

 

VOUS AIMEZ NOUS LIRE…

… vous pouvez nous épauler. Depuis sa création en 1999, forumopera.com est un magazine en ligne gratuit et tient à le rester. L’information que nous délivrons quotidiennement a pour objectif premier de promouvoir l’opéra auprès du plus grand nombre. La rendre payante en limiterait l'accès, a contrario de cet objectif. Nous nous y refusons. Aujourd’hui, nous tenons à réserver nos rares espaces publicitaires à des opérateurs culturels qualitatifs. Notre taux d’audience, lui, est en hausse régulière avoisinant les 160.000 lecteurs par mois. Pour nous permettre de nouveaux développements, de nouvelles audaces – bref, un site encore plus axé vers les désirs de ses lecteurs – votre soutien est nécessaire. Si vous aimez Forumopera.com, n’hésitez pas à faire un don, même modeste.