Spyres, Michael

Ardentes flammes

« Quel bonheur de voir des jeunes musiciens aimer si fort la musique de Berlioz » s'enthousiasme Francois-Xavier Roth à l'issue du concert de clôture du 21e Festival Berlioz alors que le public,...
La Damnation de Faust - Berlioz - François-Xavier Roth, Michael Spyres, Anna Caterina Antonacci, Nicolas Courjal - La Côte-Saint-André - 31/08/2014 -
3

Deux voix dans le désert de Syrie

D'Aureliano in Palmira au Barbier de Séville, l’un et l’autre à l'affiche de la 35e édition du Festival de Pesaro, il y a un pas que la différence de genre entre les deux ouvrages, seria et buffa, ne...
Aureliano in Palmira - Rossini - Will Crutchfield, Mario Martone, Michael Spyres, Jessica Pratt - Pesaro - 18/08/2014 -
2

Chargé d'histoire

Né à Bologne en 1717 et mort 68 ans après au même endroit, Antonio Mazzoni fait partie de ces compositeurs d’opere serie à la chaine dont le XVIIIe siècle fut prolixe avant que Gluck ne vienne leur...
Antigono - Mazzoni - Enrico Onofri, Michael Spyres, Ana Quintans, Martin Oro - Dynamic - CD - 23/07/2014 -
3

Un ténor rossinien célébré

Avant les versions scéniques du Viaggio a Reims et d’Adelaide di Borgogna le festival de Bad Wildbad propose un hommage au ténor Adolphe Nourrit, entré par sa fin tragique à seulement trente-sept ans...
Concert Michael Spyres - Michael Spyres, David Perry - Bad Wildbad - 13/07/2014 -
3

Michael Spyres a le goût du risque

Michael Spyres n’a pas toujours la pêche mais quand il est en forme, ça décoiffe. Qu’il ait mangé du lion, comme à Pesaro l’été dernier, et un air aussi rebattu que « Parmi veder le lagrime » devient...
Michael Spyres - 02/07/2014

Saint-Denis ne valait pas une (petite) messe

Des deux versions de La Petite Messe Solennelle, le Festival de Saint-Denis a choisi la moins intéressante, celle orchestrée par Rossini lui-même en 1867. C’est que la partition originale n’aurait...
Petite Messe solennelle - Rossini - Ottavio Dantone, Julia Lezhneva, Michael Spyres, Delphine Galou - Saint-Denis - 24/06/2014 -
1

Ni flèche, ni pomme

Restitué dans l'intégralité de sa version originale, quatre actes au lieu de trois et près de cinq heures de spectacle, le Guillaume Tell de Rossini a toutes les caractéristiques d'un grand opéra à...
Guillaume Tell - Rossini - Michael Spyres, Evelino Pidò, Nicola Alaimo, Nora Gubisch - Bruxelles (La Monnaie) - 07/03/2014 -
4

Les trois femmes coupées en deux (plus une)

Longtemps Natalie Dessay caressa le projet d’incarner les trois héroïnes des Contes d’Hoffmann, Olympia ne lui suffisant plus. Pourtant, elle dut y renoncer : on sait que, pour la version de concert...
Les Contes d'Hoffmann - Offenbach - Laurent Pelly, Natalie Dessay, Michael Spyres, Kathleen Kim - Virgin - DVD - 04/02/2014 -
3

Good morning, Purple rose

Davide Livermore s’est-il souvenu de Good Morning Babilonia, lorsque le festival de Pesaro lui a commandé une mise en scène pour le quatrième opéra de Rossini, Ciro in Babilonia ? Dans ce film sorti...
Ciro in Babilonia - Rossini - Davide Livermore, Ewa Podleś, Michael Spyres, Jessica Pratt - Opus Arte - DVD - 30/09/2013 -
4

Pétard mouillé final

Pour clôturer la 34ème édition du festival Rossini, le théâtre pesarais a accueilli cette année une version de concert de La donna del lago confiée à Alberto Zedda. L’an dernier, Christophe Rizoud et...
La Donna del lago - Rossini - Alberto Zedda, Dmitry Korchak, Carmen Romeu, Michael Spyres - Pesaro - 23/08/2013 -
1

A cœurs vaillants…

Guillaume Tell à Bad Wildbad ? Mais comment feront-ils ? C’est la première idée qui vient, au souvenir de l’exiguïté de la scène de la Trinkhalle, dont le nom indique assez qu’elle n’a pas été conçue...
Guillaume Tell - Rossini - Antonino Fogliani, Andrew Foster-Williams, Michael Spyres, Nahuel Di Pierro - Bad Wildbad - 21/07/2013 -
3

Michael Spyres, sur les traces d’Adolphe Nourrit

Où applaudir aujourd’hui Le Siège de Corinthe si ce n’est dans l’une des deux Mecque rossinienne : Pesaro ou Bad Wildbad ? Créé avec succès à Paris le 9 octobre 1826, le premier opéra français de...
Le Siège de Corinthe - Rossini - Jean-Luc Tingaud, Lorenzo Regazzo, Majella Cullagh, Michael Spyres - Naxos - CD - 01/07/2013 -
3

Tout pour le mieux

« Tout est pour le mieux dans le meilleur des mondes » serine Pangloss à Candide tout au long du conte philosophique de Voltaire pour que, finalement, le jeune homme renonce à l'optimisme béat de son...
Candide - Bernstein - Michael Spyres, Chris Merritt, Leah Partridge - Anvers - 22/06/2013 -
4

Michael Spyres est Bienvenu à Paris (et ailleurs)

    On apprend que l’English National Opera renouera l’an prochain avec la grande tradition berliozienne d’outre-Manche en affichant...
Benvenuto Cellini - Berlioz - Michael Spyres - 29/03/2013

Heil Spyres !

De damnation à damné, il n’y a qu’un suffixe que Terry Gilliam, en référence sans doute au film de Visconti, s’est empressé de biffer pour transposer la légende dramatique de Berlioz dans l’Allemagne...
La Damnation de Faust - Berlioz - Terry Gilliam, Dmitri Jurowski, Michael Spyres, Michele Pertusi - Gand - 16/09/2012 -
2

Quand Podles écrit l'histoire

C’est une page essentielle de son histoire que vient d’écrire le Festival de Pesaro : Ciro in Babilonia, le premier des opéra seria de Rossini si l'on écarte l'épisode Demetrio e Polibio, n'avait...
Ciro in Babilonia - Rossini - Davide Livermore, Will Crutchfield, Ewa Podleś, Jessica Pratt - Pesaro - 22/08/2012 -
4

Pourquoi tant de huées ?

Œuvre révolutionnaire à plusieurs titres (cf. l’article que nous lui avons consacré), La Muette de Portici a effectué un retour chahuté sur la scène de l'Opéra Comique. Les hueurs en effet s'...
La Muette de Portici - Auber - Patrick Davin, Emma Dante, Elena Borgogni, Maxim Mironov - Paris (Favart) - 05/04/2012 -
3

Cinq questions à Michael Spyres

Son Otello à Bad Wilbad nous avait mis la puce à l’oreille. « Voix belle, aigus faciles et percutants, vocalises évidentes et graves impressionnants » : un baryténor était né.
5 questions - Michael Spyres - 02/04/2012

Michael Spyres, le ténor qui n'apprit jamais à chanter

  A Forum Opera, on suit la progression du ténor américain Michael Spyres avec attention. Son Otello rossinien à...
Michael Spyres - 09/02/2012

Essai à transformer

Voilà un disque qui n’est pas facile à chroniquer et à évaluer. D’habitude, dès la première écoute, parfois en y revenant plus en détail, le critique sait à quelle place dans son panthéon personnel...
A fool for love - Michael Spyres - Delos - CD - 27/12/2011 -
2

Pages

S'abonner à Spyres, Michael