Bienvenue dans le monde des Opera Games

Par Laurent Bury | mer 20 Mars 2019 | Imprimer

Au fond, cela devait finir par arriver : dans le monde des concepteurs de jeux vidéo, quelqu'un a fini par se rendre compte que certains livrets d'opéra, avec leurs gentils héros et leurs affreux méchants, pouvaient être une mine d'aventures transposables sur un écran d'ordinateur. La société Opusludus se targue de mettre les grands chefs d'œuvre de l'art occidental à la portée de tous. Et en attendant que la Tétralogie y passe (c'est sans doute le candidat le plus vraisemblable), La Flûte enchantée a l'honneur d'inaugurer le genre qui est d'ores et déjà baptisé Opera Game. Sous le titre « The Flute », le joueur pourra se prendre pour Tamino : on a beau dire, dans cet opéra très explicitement misogyne, le seul qui vive des choses vraiment exaltantes, c'est le prince. Qui affronte un serpent (un dragon chinois, dans cette version) ? Qui se soumet au rite d'initiation maçonnique ? Certes, Pamina l'accompagne pour franchir l'eau et le feu, mais cette considération n'a pas dû peser lourd dans l'esprit de ceux qui ont élaboré ce jeu. La Reine de la Nuit sera une sorte de Cruella en robe à paniers, et les trois Dames n'en feront qu'une, comme en hommage aux Parques d'Hippolyte et Aricie dans la production de Jean-Marie Villégier. Plus préoccupant sans doute pour le mélomane, le passage de la partition à la moulinette électronique transforme la musique en une sorte de soupe robotique, le pire étant bien sûr le traitement réservé aux voix. Sortie prévue en avril, chez Opus Ludus.

 

VOUS AIMEZ NOUS LIRE…

… vous pouvez nous épauler. Depuis sa création en 1999, forumopera.com est un magazine en ligne gratuit et tient à le rester. L’information que nous délivrons quotidiennement a pour objectif premier de promouvoir l’opéra auprès du plus grand nombre. La rendre payante en limiterait l'accès, a contrario de cet objectif. Nous nous y refusons. Aujourd’hui, nous tenons à réserver nos rares espaces publicitaires à des opérateurs culturels qualitatifs. Notre taux d’audience, lui, est en hausse régulière avoisinant les 160.000 lecteurs par mois. Pour nous permettre de nouveaux développements, de nouvelles audaces – bref, un site encore plus axé vers les désirs de ses lecteurs – votre soutien est nécessaire. Si vous aimez Forumopera.com, n’hésitez pas à faire un don, même modeste.